mardi 31 août 2010

Trianon (Mende - 48)


Le seul cinéma encore en activité dans la préfecture de la Lozère (48) ne trahit pas ses origines, puisque c'est dans l'ancien théâtre municipal qu'est installé le "Trianon", un complexe de 3 salles (139, 175 et 88 fauteuils).

Le théâtre a été construit vers 1890, et il est de nos jours classé monument historique, au titre de sa magnifique façade et de sa toiture (classement du 9 novembre 1984).

Photo libre de droit (domaine public)

Avant d'être divisé en trois salles, probablement dans les années 70, le Trianon possédait une salle unique de 440 places.

Les trois salles ont été entièrement rénovées en 2001, et le cinéma, classé Art et Essai, propose 120 à 140 films différents chaque année, à raison de 45 séances par semaine.


Localisation : Mende (48) - 5 bis, boulevard Lucien-Arnault

Merci à Marc.

 

samedi 28 août 2010

Gaumont-Bienvenüe Montparnasse (Paris 15ème)

La façade du cinéma en avril 2010 : un panneau Gaumont a été apposé, et l'enseigne Rytmann est restée en place !

Ce cinéma, initialement dénommé "Bienvenüe-Montparnasse" est un petit complexe de deux salles qui a ouvert ses portes le 21 septembre 1973, au bas d'un immeuble neuf.

Il faisait alors partie du circuit Rytmann, le célèbre exploitant de Montparnasse et Alésia dont nous avons déjà parlé sur ce blog, et propose des films en version originale.

La décoration d'origine voulait rendre hommage au métropolitain, œuvre de Fulgence Bienvenüe, et les salles arboraient en conséquence une décoration marron et jaune, aux couleurs alors en vigueur du ticket de métro !

La façade du cinéma en 1993 : à cette époque les affiches étaient plus grandes !

La salle 1 est curieusement la plus petite : située au premier étage, elle est toute en longueur et possède 200 places dont une corbeille en gradin.

La salle 2 accueille 350 spectateurs, et possède un balcon, rarement utilisé...

La façade du cinéma en février 2010 : encore nulle mention au circuit Gaumont, bien que la salle ait été reprise quelques semaines plus tôt!

Depuis le 6 janvier 2010, le cinéma est tombé dans l'escarcelle de Gaumont, en même temps que le Miramar, les Montparnos et le Mistral.

L'établissement s'appelle désormais le "Gaumont-Bienvenue Montparnasse".

Son avenir semble toutefois assez incertain, compte tenu de son petit nombre de salles et de sa position excentrée par rapport aux autres salles Gaumont du quartier...

Mise à jour du 17 septembre 2016 : le cinéma a fermé définitivement ses portes le 13 mars 2012. Voir l'article consacré à cette fermeturehttp://sallesdecinemas.blogspot.fr/2012/04/gaumont-bienvenue-montparnasse.html

Localisation : Paris 15ème - 8 bis, rue de l'Arrivée

 

mercredi 25 août 2010

Casino (Arnouville-les-Gonesse - 95)

Photo libre de droit (domaine public)

A l'époque de la carte postale, ce cinéma était situé dans le département de la Seine-et-Oise, disparu de nos jours.

Le nom de la rue a également changé, puisque l'avenue de Villiers est devenue l'avenue Pierre-Sémard.

Le Casino était un petit cinéma de 500 places, avec une scène de 10 m x 5 m.

J'ai peu d'informations sur l'histoire de cette salle, qui a dû fermer ses portes à la fin des années 60 : j'en trouve une dernière trace dans mon annuaire Bellefaye 1969...

Le Casino est aujourd'hui transformé en solderie, comme en atteste la photo ci-dessous...

Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Arnouville-les-Gonesse (95) - 18, avenue Pierre-Sémard

 

lundi 23 août 2010

Excelsior (Paris 11ème)

L'Excelsior-Cinéma a ouvert ses portes le 21 janvier 1911, sur l'emplacement d'un ancien garage construit en 1907.

D'une capacité totale de 826 places, la salle possédait un balcon de 290 places auquel on pouvait accéder par deux escaliers situés de chaque côté du hall d'accueil.

Prospectus annonçant l'ouverture de l'Excelsior

Une particularité de cette salle consistait en la présence de promenoirs et de loges latérales, tant à l'orchestre qu'au balcon.

Doté à l'origine d'un fronton triangulaire orné d'une demi-rosace, la façade de ce cinéma a été remaniée suite à l'édification d'un immeuble au-dessus de la salle.

Le cinéma, devenu plus simplement Excelsior, a continué sa vie tranquille de cinéma de quartier jusqu'à sa fermeture définitive le 16 avril 1969.


De nos jours, c'est un supermarché qui occupe les lieux, toute référence à l'ancienne destination des lieux ayant disparue... à l'exception d'un escalier... peut-être est-ce un de ceux qui permettait d'accéder au balcon ?



Localisation : Paris 11ème - 105, avenue de la République

Merci à Jean-Paul.

 

samedi 21 août 2010

Zola (Villeurbanne - 69)


Ce cinéma de quartier à la façade magnifique est l'un des deux derniers encore en activité à Villeurbanne (69), dans la proche banlieue de Lyon (69), où les spectateurs avaient le choix entre 16 établissements dans les années 50 !

C'est au cours des années 1920 que cette salle a vu le jour, elle s'appelait alors le "Family", nom qu'elle portait encore jusqu'à sa vente à UGC en 1970.

C'était une salle unique de 546 places, avec un balcon.

Vendu par la suite à un exploitant privé, le cinéma est resté fermé deux années en 1979 et 1980, avant d'être repris par la municipalité.

Il est aujourd'hui géré par une association de bénévoles, qui veille à promouvoir un cinéma indépendant de proximité et de qualité pour les 240 spectateurs que peut aujourd'hui accueillir le Zola, dans une salle rénovée au cours de l'été 2007.

Localisation : Villeurbanne (69) - 117, cours Emile-Zola

 

dimanche 15 août 2010

Fraternel (Couterne - 61)


Cette salle de 243 places, à la façade sobre et élégante, fut autrefois un cinéma, le "Fraternel" : jusqu'à la fin des années 60, il proposait trois séances par semaine.


De nos jours, l'activité cinématographique n'a plus cours, mais le lieu a conservé une activité artistique puisqu'il héberge la troupe de théâtre locale "La Fraternelle" qui propose régulièrement dans ce lieu des représentations théâtrales.

Localisation : Couterne (61) - 57, rue d'Alençon

 

jeudi 12 août 2010

Familial (Saint-Lunaire - 35)

L'ancienne entrée du cinéma

L'origine du cinéma « Familial » de Saint-Lunaire (35) est pour le moins originale, puisqu'il a ouvert ses portes en 1938 dans les locaux d'une ancienne usine électrique datant de 1907 qui avait été construite pour alimenter principalement le « Grand Hôtel », établissement de prestige de la station balnéaire.

Les fixations au sol par de solides points d'ancrages des trois anciennes dynamos (ainsi que celles des machines à vapeur) existaient toujours sous le plancher du cinéma !

Le « Familial » est un cinéma géré par la paroisse de la commune, et a pour vocation de présenter des spectacles visibles par tous, d'où le nom de l'établissement.

Il est d'ailleurs à noter que la majorité des cinémas paroissiaux créés à cette époque portaient l'un des noms suivants : familial, cinéma des familles, bon cinéma... comme pour bien rassurer les spectateurs potentiels sur la moralité du spectacle qu'ils allaient suivre !


Dès l'origine, le « Familial » est un cinéma saisonnier ne fonctionnant que l'été, qui propose également quelques représentations théâtrales.

Animé directement par la paroisse jusqu'en 1953, la gestion du cinéma est confiée à un exploitant cinématographique qui possède deux salles dans la région.

Au départ en retraite de ce dernier en 1980, c'est l'A.E.P.E.C. (Association Education Populaire Ecole Chrétienne) qui prend les rênes de l'établissement.

L'ancienne salle - Droits Réservés

L'ancienne salle - Droits Réservés

Devenu vieillissant et d'un autre temps avec ses fauteuils fatigués en cuir rouge, son balcon, ses lustres rococos et son ouvreuse avec son panier à confiseries, le cinéma est racheté en 1998 par la commune, qui projette une rénovation d'ampleur.

Le 31 août 2005, l'antique salle ferme ses portes pour des travaux de rénovation qui vont durer presque une année.

La nouvelle entrée du cinéma, située à l'arrière du bâtiment

Dès l'été 2006, c'est une salle flambante neuve et très confortable qui rouvre ses portes au sein d'un nouvel établissement, le « Centre Culturel Jean-Rochefort » - un enfant du pays ! - qui comprend également une médiathèque et une salle d'expositions.

Les séances de cinéma sont maintenant étendues aux vacances scolaires tout au long de l'année, et des séances scolaires sont régulièrement organisées.

Localisation : Saint-Lunaire (35) - Boulevard des Cap-Horniers


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...