jeudi 24 novembre 2011

Secrétan-Palace (Paris 19ème)

Photo libre de droit (domaine public)

Ce cinéma à la façade monumentale en béton armé, surmontée de quatre étages de logements, a ouvert ses portes en 1931.

Il comportait à l'origine deux balcons, et pouvait accueillir 2500 spectateurs.

Par la suite, sa capacité sera ramenée à 1800 places, peut-être en raison de la fermeture d'un balcon (?)...

Il mènera une carrière tranquille de cinéma de quartier, à l'image des très nombreuses salles qui peuplaient alors les arrondissements populaires de l'est parisien, toutes disparues depuis de longues années...

La dernière séance a lieu le 3 octobre 1972, puis le lieu sera transformé en supermarché.

 Capture d'écran © Google Maps

Capture d'écran © Google Maps

L'ancienne sortie de secours, située rue Bouret - Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Paris 19ème - 55, rue de Meaux


vendredi 18 novembre 2011

Royal (Boulogne-Billancourt - 92) / La démolition...


Ça y est... encerclé depuis plusieurs semaines par des barrières de chantier, le vieux cinéma "Royal" est depuis quelques jours livré aux mains des démolisseurs...

Équipées de leurs mâchoires métalliques, les pelles mécaniques ont entrepris leur sinistre besogne !

On découvre avec émotion les vestiges de l'ancien balcon en gradins...
 

... et miraculeusement une fresque murale réapparaît, avec ses lyres, et avec les initiales de l'ancien Cinéma Kursaal !



On achève bien les cinés....


Bientôt tout ne sera plus que gravats... et souvenirs !

Localisation : Boulogne-Billancourt (92) - 131 bis, route de la Reine


mercredi 16 novembre 2011

Varlin-Palace (Paris 10ème)

La façade du cinéma "Excelsior-Palace" en 1924 - Photo libre de droit (domaine public)

Situé non loin de la Gare de l'Est, ce cinéma a ouvert ses portes en 1923.

Il porte alors le nom d'"Excelsior-Palace", et se compose d'une grande salle de plus de 1000 places, où ont lieu également des représentations théâtrales.

Il sera par la suite rebaptisé "Excelsior-Pathé", puis "Varlin-Palace", en référence à la rue dans laquelle il se trouvait.

Il cesse définitivement son activité vers les années 1951-1952, avant d'être démoli.

Localisation : Paris 10ème - 23, rue Eugène-Varlin

 

lundi 14 novembre 2011

Raimu (Cogolin - 83)


C'est au sein de ce bâtiment abritant un musée consacré au célèbre acteur provençal Jules Muraire, dit "Raimu", que se trouve le seul cinéma de la commune de Cogolin (83).

Créée en juin 1989, la salle, située à l'étage, peut accueillir 130 spectateurs.

Localisation : Cogolin (83) - 18, avenue Clémenceau

Merci au projectionniste provençal, hélas resté anonyme, qui m'a transmis quelques photos de cinémas de la région !

vendredi 11 novembre 2011

Rex (Châtenay-Malabry - 92)


Ce cinéma à la façade très moderne possède une histoire assez ancienne, puisqu'il fut construit en 1945 face au quartier populaire de la Butte-Rouge.

Il possédait une grande salle unique de 1100 places, avec un balcon.

 Le "Rex" photographié dans les années 60... - Droits Réservés

 Le "Rex" photographié dans les années 60... - Droits Réservés

Il est rénové une première fois en 1977, avec conservation de la grande salle avec balcon (capacité ramenée à 750 places environ), municipalisé en 1979, puis change d'orientation en matière de programmation : de cinéma de quartier proposant des films grand public, il se mue en cinéma "Art et Essai" en 1980, puis cinéma de "Recherche" en 1981.

Une seconde rénovation en profondeur va conduire au "Rex" que nous connaissons aujourd'hui...


 L'ouverture d'un nouveau complexe de deux salles a lieu en 2006, après de longs mois de travaux.

Derrière une nouvelle façade, c'est un grand hall et deux salles qui accueillent les spectateurs : fait notable, le volume de l'ancienne salle est conservé pour la salle 1 qui comprend dorénavant 400 fauteuils répartis entre l'orchestre et le balcon.

Une deuxième salle de 140 places est créée.

Les salles, à la pointe de la technique, sont toutes les deux équipées d'écrans géants.

Géré par une équipe très dynamique, le "Rex" propose une programmation pour tous les publics, avec également des festivals réguliers, des avant-premières, des rencontres-débats et des animations pour le jeune public.

Localisation : Châtenay-Malabry (92) - 364, avenue de la Division-Leclerc

 

mardi 8 novembre 2011

Gaumont-Grand Ecran Italie (Paris 13ème)


Je replace ce sujet à la "une", avec l'ajout de cette étonnante et rare photo de Monsieur Maurice Bonnel, photographe auteur de très beaux clichés de façades de cinémas pris dans les années 50 et 60, que je vous propose de temps à autre sur "Ciné-Façades"...

Il s'agit d'une photo prise lors de la construction de la salle, où l'on reconnait bien la pente devant l'écran !

Avec tous mes chaleureux remerciements à Monsieur Maurice Bonnel !

La construction du Gaumont-Grand Ecran © Bonnel Photo / Photographie publiée avec l'aimable autorisation de Monsieur Maurice Bonnel



Toujours sous les feux de l'actualité récente, avec un nouveau rebondissement inattendu, la fermeture du Gaumont-Grand Ecran Italie le 2 janvier 2006 est l'un des évènements les plus injustes survenus dans le paysage de l'exploitation cinématographique parisienne...

 Photo © Silverman2 / Wikimedia Commons - Licence Art Libre

Ouvert le 12 juin 1992, le complexe, construit par l'architecte japonais Kenzo Tange au sein d'un majestueux immeuble en verre, comprenait une grande salle de 652 places en gradins faisant face à un écran panoramique de 240 m² - le plus grand d'Europe lors de son inauguration ! - et deux petites salles de 100 places.

 Embed from Getty Images

Photo © Silverman2 / Wikimedia Commons - Licence Art Libre

Techniquement, le Gaumont-Grand Ecran Italie était au summum de la pointe, tant au niveau de la projection que du son, et également du confort (insonorisation parfaite, climatisation intégralement silencieuse...).

Dans la grande salle, chaque séance était précédée d'un spectacle laser, faisant de ce cinéma l'un des établissements les plus fréquentés de la capitale : les films les plus en vue y étaient projetés, et des avant-premières de prestige étaient régulièrement organisées dans ce lieu.

Photo © Silverman2 / Wikimedia Commons - Licence Art Libre

Hélas, après treize années et demi seulement d'exploitation (au lieu de quinze minimales prévues dans le cahier des charges...) le propriétaire du lieu décida brutalement de le fermer, arguant une baisse de la fréquentation...

L'annonce de cette fermeture, et de la transformation prévue en grandes surfaces commerciales, provoqua un tollé général de la part des spectateurs et des habitants du quartier, vite relayés par une association très active dont le but était d'empêcher par tous les moyens légaux la destruction de ce cinéma unique en son genre !

L'action a porté ses fruits, puisque les nombreux recours administratifs et judiciaires ont permis le retrait de la promesse de vente.

Un dernier rebondissement vient de se produire, avec l'annonce récente d'un projet d'implantation d'un multiplexe à l'enseigne Pathé, comprenant 10 salles pour 1250 places...

Si ce projet se réalisait, il entraînerait malheureusement la destruction totale de la grande salle de 652 places...

C'est une semi-victoire en trompe-l’œil, et la lutte continue donc pour l'association "Sauvons le Grand Ecran", qui entend maintenant faire classer le site pour parer à toute destruction de la salle mythique !

Localisation : Paris 13ème - 30, place d'Italie

 

dimanche 6 novembre 2011

Opéra (Reims - 51)

Photo libre de droit (domaine public)

L’ancien cinéma "Opéra" de Reims (51) fut construit de 1922 à 1923.

 Photo libre de droit (domaine public)

Cette magnifique salle de spectacles, qui pouvait accueillir 1450 spectateurs, s'est très rapidement orientée presque exclusivement vers le cinéma.

 Photo libre de droit (domaine public)

Sa façade monumentale, dans le plus pur style "Art Déco", est en béton armé : elle comporte un arc, des balcons, un décor de mosaïques et de vitraux, et une superbe marquise galbée et ondulée.

Le cinéma "Opéra" a été construit sur l'emplacement d'un autre cinéma à la carrière éphémère, l'"Aéro-Cinéma", ouvert en avril 1912 dans un ancien gymnase, et détruit par bombardement pendant la première guerre mondiale...

Photo libre de droit (domaine public)

 Photo libre de droit (domaine public)

Seule la façade a été protégée par un arrêté en date du 6 février 1981, et la salle a malheureusement été détruite peu de temps après... pour être remplacée par un complexe cinématographique de 5 salles (puis 6 dans les années 90) portant le même nom, et dont l'entrée se situe dans une rue perpendiculaire à la rue Thillois.

Le complexe actuel "Opéra" - Capture d'écran © Google Maps

Photo © Gillian in Brussels / Flickr ®, août 2008 - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

De nos jours, bien que l'enseigne "Opéra" soit encore en place, c'est à un restaurant que donne accès l'ancienne façade.

Localisation : Reims (51) - 9-11, rue Thillois et 3, rue Théodore-Dubois

 

vendredi 4 novembre 2011

Rabelais (Chinon - 37)


Les origines de ce cinéma remontent à l'année 1922, avec l'ouverture du "Palace Rabelais", une salle de spectacles avec balcon, construite dans une ancienne grange.

La première séance de cinéma se déroule le 5 octobre 1922.

En 1946, d'importants travaux de transformation de l'établissement sont entrepris, tant en façade qu'en intérieur.

La salle permet alors d'accueillir 350 spectateurs.

Un écran large est installé en 1957, permettant alors la diffusion des plus grands succès de l'époque en CinémaScope.

A partir du milieu des années 60, la fréquentation du lieu, devenu "Cinéma Rabelais", est en baisse car le cinéma est concurrencé par l'essor de la télévision...

Menacé de fermeture en 1978, le cinéma continue néanmoins sa carrière, et est même rénové en 1984.

Pour éviter à nouveau sa disparition, du fait d'une nouvelle baisse de fréquentation depuis 1986, la ville de Chinon devient propriétaire des lieux en septembre 1991.

Le cinéma est à nouveau profondément transformé en 1994, qui retrouve une nouvelle jeunesse en décembre après trois mois de fermeture.

Sa capacité est aujourd'hui de 240 places, et le balcon est toujours existant !

Localisation : Chinon (37) - 31, place du Général-de-Gaulle

Merci à Christian pour l'envoi de la photo, et pour m'avoir signalé l'adresse du site internet du "Rabelais" !

Pour en savoir plus, vous y trouverez une page fort détaillée sur l'historique du cinéma !

  

mercredi 2 novembre 2011

Gaumont-Gobelins (Paris 13ème)


Ce cinéma se situe à l'emplacement d'un ancien café-concert de 1000 places avec balcon, créé en 1894 par Ernest Pacra, et baptisé "La Fauvette".

 Photo libre de droit (domaine public)

L'accès à la salle, située au fond d'une cour, se fait par un passage à ciel ouvert.

Quand le "Cinématographe" essayait de s'imposer... - Photo libre de droit (domaine public)

Bien que des séances de cinématographe soient proposées sporadiquement au début du 20ème siècle, comme en atteste la carte postale ci-dessus, c'est en 1937 que le lieu se convertit définitivement au cinéma.

La grande salle de 1000 places est conservée, puis se voit adjoindre deux autres salles (180 et 280 places) en 1981 à la faveur de l'acquisition d'un local situé à l'arrière de la salle.

En 1984, la grande salle originelle ne résiste pas au découpage, et ce sont trois salles qui voient le jour : l'ancien orchestre devient la nouvelle grande salle du complexe avec ses 475 fauteuils, et deux salles prennent place dans l'ancien balcon (90 et 145 fauteuils).

En 1991, le complexe tombe entre les mains du circuit Gaumont, et devient le "Gaumont-Fauvette", puis le "Gaumont-Gobelins" à partir de 1992, sous diverses appellations : Gaumont-Gobelins 1-2-3-4-5, puis Gaumont-Gobelins 1-3-5-6-7 pour tenir compte des capacités des salles, puis Gaumont-Gobelins-Fauvette pour le différencier de son voisin situé au n°73 de l'avenue, avant de devenir définitivement le Gaumont-Gobelins à la fermeture de son frère...

Le "Gaumont-Gobelins" continue sa carrière de cinéma d'exclusivité grand public, mais son avenir s'annonce très incertain avec le projet du multiplexe Pathé de dix salles devant supplanter le "Gaumont Grand Ecran Italie"...

Localisation : Paris 13ème - 58, avenue des Gobelins

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...