samedi 30 juin 2012

3 Haussmann (Paris 9ème)

Le "Royal-Haussmann-Méliès" et le "Royal-Haussmann-Club" en 1956 © Bonnel Photo / Photographie publiée avec l'aimable autorisation de Monsieur Maurice Bonnel

Créé en 1937 au numéro 2 de la rue Chauchat, le "Ciné-Sports" va devenir quelques années plus tard l'un des premiers complexes parisiens, constitué de trois salles situées dans un immeuble donnant sur le boulevard Haussmann et sur deux rues perpendiculaires à celui-ci...

En 1943, le "Ciné-Sports" devient le "Royal-Haussmann", une salle d'exclusivité de 800 places.

En 1946, deux nouvelles salles ouvrent leurs portes et sont rattachées au "Royal-Haussmann".

Au numéro 2 de la rue Chauchat, on trouve donc le "Royal-Haussmann-Méliès", l'ancienne salle unique d'origine, et également le "Royal-Haussmann-Club", une salle plus modeste de 360 places.

L'entrée de la troisième salle, la plus petite avec ses 250 places, se trouve au numéro 1 de la rue Drouot : elle porte le nom de "Royal-Haussmann-Studio".

En 1975, le cinéma change de nom et devient "Les 3 Haussmann" : il continue sa carrière de cinéma d'exclusivité jusqu'à sa fermeture définitive à l'automne 1983...

De nos jours, l'emplacement des anciennes salles est occupé par divers commerces et restaurants.

Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Paris 9ème - 2, rue Chauchat et 1, rue Drouot

 

samedi 23 juin 2012

Rexy (Saint-Pierre-des-Corps - 37)

Photo © dadavidov, janvier 2010 / Flickr® - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Ce cinéma de quartier de la banlieue de Tours (37) fut en exploitation de 1960 à 1985.

La salle comportait 365 places.

Le bâtiment, dont le nom a été conservé, a été transformé en 2003 en lieu de répétitions musicales et il se propose également d'héberger les musiciens qui viennent y exercer leur art.

Les photos visibles sur le site du lieu permettent de constater que les réminiscences du passé cinématographique sont toujours bien présentes... même l'écran a été conservé !

En revanche, l'enseigne verticale rouillée détonne un peu par rapport à la façade qui a été visiblement ravalée !

Photo © dadavidov, janvier 2010 / Flickr® - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Localisation : Saint-Pierre-des-Corps (37) - 50, rue Maxime-Bourdon

 

mercredi 20 juin 2012

Ambiance (Lyon 2ème - 69)

Janvier 2007... La fermeture définitive est au programme ! - Photo © Ph. Rassaert / Bibliothèque municipale de Lyon - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Le cinéma "Ambiance" de Lyon (69) était un complexe de trois salles situé à l'angle de la rue de la République et de la rue Gentil.

Son origine remonte à 1911, année d'ouverture d'une salle de 260 places dénommée "Artistic", dont l'entrée se situait alors au numéro 13 de la rue Gentil.

 Rénové en 1948, l'établissement est rebaptisé "Ambiance" jusqu'en 1967, puis "Cinextra-République" jusqu'en 1969, avant de reprendre définitivement le nom précédent.

1948, l'entrée de l'Ambiance était alors située rue Gentil... Photo © Bibliothèque Municipale de Lyon - Fonds Jules Sylvestre - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Suite à l'acquisition d'un commerce adjacent au début des années 70, le lieu est restructuré et l'entrée est déplacée rue de la République.

Deux nouvelles salles sont créées en octobre 1979.

Très apprécié des cinéphiles en raison de sa programmation d'exclusivités en version originale sous-titrée, le cinéma est malheureusement contraint de fermer définitivement ses portes le 15 décembre 2006, après la vente de l'établissement par son propriétaire à un groupe immobilier.

Janvier 2008... La démolition a commencé ! - Photo © Ph. Rassaert / Bibliothèque municipale de Lyon - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Après travaux, c'est maintenant un supermarché qui occupe les lieux...

Août 2008, le supermarché va bientôt ouvrir... - Capture d'écran © Google Maps

A noter qu'une exposition de photographies réalisées le lendemain de la fermeture définitive a été présentée en 2009, "Drôle d'Ambiance, fermeture d'un cinéma lyonnais"... Admirez les photos émouvantes et empreintes de nostalgie !

Localisation : Lyon 2ème (69) - 12, rue de la République

 

samedi 16 juin 2012

Palais des Glaces (Paris 10ème)


La magnifique façade de ce cinéma a abrité pendant de longues années une salle de cinéma.

Créé en 1924 en lieu et place d'un ancien music-hall (le Bijou, édifié en 1876), le cinéma du "Palais des Glaces" doit son nom aux nombreux miroirs qui recouvraient sa façade !

La salle avec balcon pouvait recevoir 894 spectateurs.

Transformé en music-hall en 1970, le cinéma conservera une activité intermittente jusqu'à la fin des années 70, puis le lieu deviendra un théâtre en 1980, avant de se spécialiser dans les one-man show humoristiques à partir de 1988.

Localisation : Paris 10ème - 37, rue du Faubourg-du-Temple


lundi 11 juin 2012

Paris-Ciné (Paris 18ème)

L'ancien volume de la salle de cinéma, vue depuis la rue Etex - Photo libre d'usage

Difficile d'imaginer la présence d'une salle de cinéma dans ce terrain en friche...

Et pourtant c'est bien ici que l'on trouvait une salle de 500 places ouverte en 1910, dont on devine encore le contour de l'écran sur le mur du fond !

Capture d'écran © Google Maps

Le "Paris-Cinéma" se situait au fond de la cour d'une brasserie, située au numéro 56 de l'avenue de Saint-Ouen.

 Capture d'écran © Google Maps, retouchée avec Picnik®

Rebaptisé "Paris-Ciné", l'établissement fermera définitivement ses portes le 30 juillet 1972, après une longue carrière de cinéma de quartier.

Localisation : Paris 18ème - 56, avenue de Saint-Ouen

Un grand merci à Denis pour cette étonnante trouvaille !

 

lundi 4 juin 2012

UGC Les Ulis (Les Ulis - 91) - Compléments


Je reviens sur ce petit complexe de la grande banlieue parisienne, auquel j'avais consacré un court sujet en février 2011.

Grâce à Marc, qui travaille dans cet établissement et qui m'a aimablement proposé ses photos, voici une petite visite des quatre salles, et en prime d'une cabine de projection !

Comme vous pourrez le constater, la décoration n'entre pas vraiment dans le standard actuel des établissements UGC, mais n'est finalement pas dénuée d'un certain charme... ambiance 70's assurée !





 Dans l'une des salles, on trouve encore un rideau d'écran !


Quatre salles... quatre décorations différentes... on est loin de l'uniformisation actuelle !

Cette cabine de projection était encore équipée en 35 mm au moment où la photo qui suit a été prise, mais depuis deux semaines le cinéma est passé à la projection numérique et au son 5.1, et même à la 3D dans deux salles !


Pour terminer en beauté, voici un superbe cliché d'époque... elle en avait de l'allure, cette façade !

A l'époque le cinéma était géré par le circuit "Socogex", qui possédait de nombreux établissements dans la région parisienne, et dont le logo représentait un castor !

Dès l'origine, et jusqu'à la fin des années 80, le cinéma des Ulis réalisait environ 10 000 entrées/semaine...


Localisation : Les Ulis (91) - Centre commercial Ulis 2

Avec tous mes chaleureux remerciements à Marc, en souhaitant une longue vie à son cinéma !


vendredi 1 juin 2012

Trianon (Romainville - 93)


Le "Trianon" était à l'origine un grand café proposant occasionnellement quelques séances cinématographiques au début du vingtième siècle.

Par la suite, une salle de cinéma portant le même nom fut ouverte en juin 1929 à côté du café.

Sa carrière sera tragiquement interrompue par les bombardements alliés des 18 et 19 avril 1944, dont le "Trianon", totalement détruit, fut une victime collatérale...

Initié dès 1950, un projet de reconstruction aboutit à l'inauguration d'un nouvel établissement le 20 janvier 1953.

 Le "Trianon" en 1954 - Droits Réservés

 Le "Trianon" en 1961 - Droits Réservés

 Le "Trianon" en 1964 - Droits Réservés

Derrière sa façade en béton, ce cinéma abrite une salle de 759 places avec un balcon.

C'est grâce à son architecture intérieure si typique des années 50 qu'il a été choisi par Eddy Mitchell pour accueillir le tournage de sa mythique émission "La dernière séance" de 1983 à 1998 !

 © Dailymotion

Afin de protéger le lieu, le cinéma est acheté en 1983 par les municipalités de Romainville et Noisy-le-Sec, puis il est classé monument historique en 1997.

Après plusieurs mois de travaux, le "Trianon" vient de rouvrir ses portes, mais pas d'inquiétude, il conserve son look 50's !

La preuve en images...










Localisation : Romainville (93) - Place Carnot

Un très grand merci à Jean-Paul pour ce beau reportage photographique !

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...