samedi 21 juillet 2012

Casino Saint-Martin (Paris 10ème)

Capture d'écran © Google Maps

Au numéro 48 de la rue du Faubourg-Saint-Martin se situait un théâtre de quartier qui avait ouvert ses portes en octobre 1896, les "Fantaisies Saint-Martin".

En 1907, il devient un café-concert réputé sous le nom de "Casino Saint-Martin", où débute notamment une certaine Mistinguett... et un certain Maurice Chevalier !

Après la première guerre mondiale, la vogue de ce genre d'établissements est passée, et nombreux sont ceux qui se transforment en cinémas...

Le Casino Saint-Martin résiste, et ce n'est qu'à partir de 1936 que les projections cinématographiques y font leur apparition au côté de quelques attractions qui ont encore cours.

Le lieu devient alors le "Ciné Saint-Martin", puis le "Saint-Martin 48" en référence à son adresse.

La salle peut accueillir 400 spectateurs.

En 1952, il reprend son nom de "Casino Saint-Martin", et devient cinéma à part entière.

Après une carrière courageuse pour le quartier dans l'art et essai au cours des années 60, le cinéma s'oriente définitivement vers les films pornographiques au milieu des années 70, avant de mettre la clé sous la porte en 1980.

En octobre 1981, l'établissement reprend une vie théâtrale sous le nom de "Splendid Saint-Martin", où une troupe débutante connaîtra un succès certain !

Localisation : Paris 10ème - 48, rue du Faubourg Saint-Martin

 

dimanche 15 juillet 2012

Mimosa (Noirmoutier-en-l'Île - 85)


Le cinéma "Le Mimosa" a ouvert ses portes en 1949.

Derrière sa belle façade blanche, l'établissement comprenait alors une salle unique de 430 places, équipée d'une scène permettant d'accueillir également des spectacles.

Pour permettre au cinéma de survivre, en diversifiant sa programmation, une seconde salle est créée en 1981.


En 2000, les deux salles (324 et 166 places) sont entièrement refaites mais la façade et le hall conservent leur cachet rétro.

Depuis 2010, le cinéma est équipé en numérique et en 3D dans les deux salles.

A noter que l'établissement est classé "Art et Essai", et qu'il accueille toute l'année réalisateurs et acteurs pour des débats avec les nombreux cinéphiles locaux !

Localisation : Noirmoutier-en-l'Île (85) - 73, avenue Joseph-Pineau

Merci à mon père pour les photos !

 

jeudi 12 juillet 2012

Eldorado (Paris 10ème)

L'Eldorado en 1964, au temps du succès... - Document © SIAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'Architecture du XXe siècle - Cliché Anonyme

Le cinéma "Eldorado" a ouvert ses portes en 1933, à l'emplacement d'un ancien café-concert de 1858 portant le même nom.

Construit par l'architecte Paul Dubreuil, l'édifice en béton armé accueille une immense salle de 1500 places, derrière un hall d'entrée majestueux comportant deux étages de foyers-promenoirs !

Au fil des années, ce cinéma d'exclusivité connaîtra un inexorable déclin en raison de la désaffection du public, et cessera son activité en juillet 1981 après s'être spécialisé dans les films d'action et de kung-fu...

Grâce à l'inscription du hall d'entrée et de la salle à l'inventaire des Monuments Historiques par arrêté du 5 octobre 1981, l'établissement sera heureusement sauvé de la destruction et entamera une nouvelle carrière en tant que théâtre.

Pour d'obscures raisons juridiques, le théâtre a du troquer son beau nom d'origine contre celui de "Comedia"...

 Photo © Théâtre Comedia, janvier 2011 / Wikimedia Commons ® - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Localisation : Paris 10ème - 4, boulevard de Strasbourg

 

lundi 9 juillet 2012

UGC Capitole (Marseille - 13)

Capture d'écran © Google Maps

Au numéro 138 de la célèbre Canebière se situait un immense et prestigieux music-hall de 2000 places, le "Capitole", converti en cinéma en septembre 1926.

En décembre 1949, une deuxième salle de cinéma de 535 places, le "Meilhan", est ouverte dans l'enceinte du "Capitole" qui voit sa capacité réduite à 1170 fauteuils.

Le mois d'avril 1976 sonne le glas de ces deux salles de prestige, devenues anachroniques : elles donnent naissance six mois plus tard à l'UGC Capitole, un complexe de huit salles réparties sur trois niveaux, et totalisant 2260 fauteuils...

Ce complexe est alors considéré comme l'un des plus modernes de France et comme le navire amiral du circuit UGC, avec son vaste hall et ses nombreux escalators permettant d'accéder aux salles, dont la plus grande de 800 places, située au dernier étage du bâtiment à l'emplacement des anciens balcons du "Capitole".

Hélas, l’inexorable déclin des salles marseillaises de centre-ville, conjugué à une désaffectation du public au  profit de multiplexes excentrés, conduira à la fermeture définitive du lieu le 30 septembre 2007.

Photo © karmel80, janvier 2009 / Flickr® - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Photo © marcovdz, octobre 2010 / Flickr® - Licence Creative Commons by-nc-nd 2.0

Restée murée depuis la fermeture définitive en attente d'une restructuration immobilière, la façade accueille sur les anciens caissons d'affiches d'originales œuvres artistiques !

Localisation : Marseille (13) - 138, La Canebière

 

jeudi 5 juillet 2012

Cinéma-Théâtre (Bernay - 27)

Photo libre de droit (domaine public)

Édifié en 1872, ce bâtiment a connu plusieurs destinées avant de devenir un cinéma...

Successivement école communale, gymnase, halle au lin (!), puis caserne, c'est en 1889 qu'il se transforme définitivement en salle de spectacles !

En 1923, le cinématographe fait son apparition dans le lieu, qui devient le "Cinéma-Théâtre" comme en atteste l'enseigne située au-dessus de la porte d'entrée.

Photo © Stanzilla, septembre 2011 / Wikimedia Commons® - Licence Creative Commons Paternité 3.0

De nos jours la mention "cinéma" est toujours présente sur la façade, bien que l'établissement soit devenu un théâtre à part entière, géré par la municipalité depuis 1988.

D'une capacité de 440 places, il porte désormais le nom de "Théâtre Edith-Piaf".

Photo © Stanzilla, septembre 2011 / Wikimedia Commons® - Licence Creative Commons Paternité 3.0

Localisation : Bernay (27) - 11, boulevard Dubus

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...