dimanche 30 mars 2014

Eden (Romilly-sur-Seine - 10)

 Capture d'écran © Google Maps

C'est en juin 1913 qu'est inauguré l'"Eden-Cinéma", un établissement de 800 places situé dans la petite ville industrielle de Romilly-sur-Seine (10).

Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

La salle comporte un balcon, et présente la particularité pour le moins originale de comporter de chaque côté deux fenêtres situées vers l'avant, fort heureusement occultées pendant les projections !

L'intérieur de la salle (orchestre), avec la présence des fenêtres sur chaque mur... - Photo libre de droit (domaine public)

Racheté au début des années 80 par la ville, le cinéma, devenu "Eden" au fil du temps, va faire l'objet d'une profonde transformation en donnant naissance en 1984 à un complexe de trois salles.

La salle existante est modernisée, et une deuxième salle est installée dans le prolongement de celle-ci.

Un hall vitré est construit sur la droite de l'établissement, et permet de relier au cinéma d'origine la troisième salle installée dans un ancien dancing, le "Pavillon Bleu", autrefois "Eden-Bal".

La salle 1 (Marcel Carné) accueille 262 spectateurs, la salle 2 (François Truffaut) 124, et la salle 3 (Claude Lelouch) 254.

Capture d'écran © Google Maps


La salle de cinéma et à sa droite la salle de bal - Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

De nos jours, malgré la menace d'une fermeture liée à un projet de multiplexe, l'"Eden", aujourd'hui centenaire, continue sa carrière de cinéma art et essai, l'un de seuls du département, grâce au combat associatif et aux habitants de la ville !

Localisation : Romilly-sur-Seine (10) - 66, rue Gambetta

samedi 22 mars 2014

Royal (Rothau - 67)

Capture d'écran © Google Maps

Le cinéma "Royal" de Rothau (67) a ouvert ses portes le 27 juin 1957, après trois années de travaux nécessaires à son édification.

C'est un bel établissement de 555 places, dont 180 au balcon.

Il est équipé d'un grand écran de 45 m².

Victime de la désaffectation du public, le cinéma ferme hélas ses portes au soir du 31 décembre 1978.

Il est alors transformé en salle municipale polyvalente.

L'activité cinématographique va renaître 18 années plus tard, avec la réouverture du cinéma le 18 octobre 1996, grâce au combat d'une association qui œuvre pour la renaissance du lieu.

Capture d'écran © Google Maps

Le "Royal" présente maintenant la particularité de ne plus accueillir ses spectateurs qu'au balcon, les fauteuils de l'orchestre ayant été déposés lors de la nouvelle affectation du bâtiment.

Après des travaux de rénovation et d'amélioration du confort en 2004, la capacité d'accueil a été réduite à 145 spectateurs.

Le "Royal" est aujourd'hui équipé pour la projection  3D.

Localisation : Rothau (67) - 7, rue des Déportés

 

samedi 15 mars 2014

Artistic (Paris 9ème)

La façade après l'agrandissement de 1918 - Photo libre de droit (domaine public)

L'"Artistic-Cinéma-Pathé", construit par le circuit "Cinémé-Exploitation" et œuvre de l'architecte Marcel Oudin, ouvre ses portes le 19 mars 1913 au numéro 59 de la rue de Douai (9è).

C'est un établissement très luxueux, qui comporte à l'origine une façade beaucoup plus étroite que celle de la photo présentée ci-dessus, puisqu'elle correspondait à l'arche située sur la partie gauche.

La salle, de petite taille, pouvait accueillir 496 spectateurs dont 52 dans un petit balcon.

L'acquisition du bâtiment adjacent situé aux numéros 61 et 63 va permettre l'agrandissement de l'établissement en 1918, avec la création d'une nouvelle façade et d'un nouveau hall d'entrée.

 Le hall d'entrée après l'agrandissement de 1918 - Photo libre de droit (domaine public)

 L'établissement comportait aussi un bar - Photo libre de droit (domaine public)

Un agrandissement de la salle porte la capacité de celle-ci à 1200 spectateurs.

La salle après l'agrandissement de 1918 - Photo libre de droit (domaine public)

A l'issue d'une rénovation après la seconde guerre mondiale, le cinéma, rebaptisé "Artistic", est doté d'une nouvelle façade, et la capacité de la salle est ramenée à 962 places.

Il continue sa carrière jusqu'à sa fermeture définitive le 16 avril 1969.

Plus aucune trace ne subsiste de nos jours, le cinéma ayant été démoli et remplacé par un immeuble moderne accueillant un bureau de poste.

Localisation : Paris 9ème - 59-61-63, rue de Douai

 

dimanche 9 mars 2014

ABC (Dijon - 21)

Capture d'écran © Google Maps

Le cinéma "ABC" a ouvert ses portes le 5 mai 1937, à l'emplacement d'une librairie en plein centre-ville de Dijon (21).

C'était le premier cinéma permanent de la ville.

Longtemps spécialisé dans les films pour enfants, il accueillit notamment en 1938  le premier film d'animation projeté dans la ville, "Blanche-Neige et les sept nains"

Sa salle pouvait accueillir 580 spectateurs.

En 1971, la façade est transformée dans un style caractéristique de l'époque, et la salle est divisée en cinq.

 Capture d'écran © Google Maps

 Capture d'écran © Google Maps

Le cinéma n'a pas résisté à l'ouverture de deux multiplexes (dont un en centre-ville) et a définitivement fermé ses portes le 14 juin 2011.

Il reste de nos jours en attente d'une nouvelle affectation...

Localisation : Dijon (21) - 5, rue du Chapeau-Rouge

 

dimanche 2 mars 2014

Vox (Guise - 02)

Capture d'écran © Google Maps

Le seul cinéma restant en activité à Guise est un établissement à salle unique de 162 places, arborant une étonnante façade uniformément rouge, le "Vox".

Ses origines remontent à l'année 1932, avec l'ouverture d'une salle paroissiale, l'"Alhambra", créée dans une ancienne chapelle, et qui pouvait alors accueillir 350 spectateurs.

Ayant rapidement fait faillite, le cinéma, repris par un nouveau propriétaire, entame une nouvelle carrière sous son nom actuel de "Vox".

A côté des deux autres établissements de la ville (l'"Eldorado" et le "Familia"), plus prestigieux et plus luxueux, le "Vox" consacrera toute sa carrière aux reprises et aux films de série B, jusqu'à sa fermeture en 1970.

Fort heureusement, en 1971 la commune reprend les rênes de l'établissement, et depuis cette date le cinéma est toujours en activité pour le bonheur des cinéphiles guisards !

Localisation : Guise (02) - 58, rue Lesur

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...