samedi 10 janvier 2015

Ritz (Nice - 06)

Capture d'écran © Google Maps

A l'emplacement de ce magasin à la façade blanche existait un cinéma, ouvert en 1938 sous le nom "ABC".

Il fonctionne jusqu'en 1948, puis la salle est entièrement transformée en 1949, et un nouveau cinéma de 370 places, baptisé "Ritz", voit le jour.

Au début des années 60, sa programmation s'oriente vers l'Art et Essai.

Une nouvelle mutation se produit au cours des années 80 : l'établissement se divise en multisalles (3 salles dont une consacrée au cinéma pornographique...), puis finit par fermer définitivement ses portes en 1989.

C'est une maroquinerie qui occupe actuellement l'emplacement de l'ancien cinéma.

Ajout du 9 février 2015 : voici un témoignage adressé par Jean-Christophe, merci à lui :

Concernant l'art et essai (programmation « Gaumont ») vous auriez dû écrire jusque fin 1974, en effet début 1975, tout change ! Changement de direction, programmation, de genre de films, bien plus lucratifs : l'érotisme! En effet Emmanuelle, après être resté à l'affiche plusieurs mois, au Paramount 1 et Studio 2, situés 5 rue de la liberté (et dont vous nous avez déjà fait un blog) atterrit au Ritz, entamant son 9ème mois d'exclusivité, et tient l'affiche, encore un mois, après avoir engrangé plusieurs dizaines de milliers de spectateurs, à Nice et, bien sûr, dans tout l'hexagone des dizaines de millions ! Après l'érotisme, le Ritz vire tout naturellement au cinéma pornographique et, ça marche très fort dès le 10 février 1975 avec pour premier film Flossie, film suédois de McAlberg avec Marie Forsa et Jack Franck, qui reste 33 semaines à l'affiche et, draine 100.000 spectateurs de février à octobre 1975 ! Après ça le cinéma se spécialise quelques années durant dans le porno jusqu'à juin 1981, année où victime de la baisse de la forte baisse de la fréquentation du X, ils ferment pour travaux qui dureront presque tout l'été.

Il rouvre le 9 septembre 1981 avec 3 salles de 80, 57 et 96 fauteuils. Les films d'ouverture sont les suivants : salle 1 « les uns les autres » de Claude Lelouch - énorme succès, salle 2 « Excalibur » de John Boorman, salle 3 le film x « Volupté à domicile » interdit aux moins de 18 ans, cela va de soi !

Le cinéma vit , pendant sept ans, sa vie tranquille de cinéma de quartier et connait des hauts et des bas selon les mois, les années. Mais, la dernière année, victime de la forte baisse de la fréquentation, Monsieur Alain Ixart , le propriétaire doit se résoudre a fermer définitivement les portes de son établissement le dimanche 20 novembre 1988.

Après plusieurs semaines d'abandon, les locaux deviennent La Maroquinerie sac et chaussures Nogaro. Pour ma part habitant depuis 1972, pas loin de cet ancien cinéma de quartier, je sais de quoi je parle et, même si ma mémoire parfois défaille, concernant le Ritz je me souviens de tout ! Un jour, j'ai fait par curiosité un tour dans la dite maroquinerie, ça m'a fait tout drôle de voir les chaussures et les sacs avaient remplacé les fauteuils ! Les deux sorties de secours elles aussi sont bien présentes. Seule la marquise, qui a changé 2 fois de couleur, orange d'origine puis peinte en rouge et pour finir en blanc, rappelle la présence passé de l'ancien cinéma.


Localisation : Nice (06) - 33, rue Masséna


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...