jeudi 26 janvier 2017

Casino-Cinéma (Bessèges - 30)

Photo libre de droit (domaine public)

C'est en 1907 qu'apparaît le "Cinéma", un établissement cinématographique qui devient le "Casino Glacier", puis le "Casino-Cinéma" à la fin des années 10, avec une salle de 750 places.

Il a fermé ses portes au cours des années 90, et la façade, qui a conservé son enseigne, est toujours visible de nos jours.

Capture d'écran © Google Maps

La terrasse située devant l'ancien cinéma accueille régulièrement des groupes de musique.

Localisation : Bessèges (30) - 64, rue de la République

dimanche 22 janvier 2017

UGC Opéra (Paris 9ème)


Situé sur les Grands Boulevards, ce cinéma trouve son origine dans la création le 15 décembre 1911 du "Pathé-Palace", un nouvel établissement construit à l'emplacement d'un ancien hôtel.

La salle, située en rez-de-chaussée et dépourvue de balcon, comportait 536 fauteuils.

Dès le mois de juillet 1912, un petit balcon de 50 places est ajouté.

Il sera agrandi en décembre 1924 et permettra d'accueillir 147 spectateurs : à cette occasion le cinéma est rebaptisé le "Caméo".



En novembre 1951, des travaux de transformation sont entrepris, et la capacité de la salle est ramenée à 638 places.

Le "Caméo" poursuit sa carrière de cinéma d'exclusivité, et va céder à la mode des complexes en se divisant au mois de décembre 1978, par la création d'une deuxième salle dans l’ancien balcon prolongé, puis dans un second temps par la création en mars 1979 de deux salles supplémentaires à l'emplacement d'un ancien restaurant situé près des sorties de secours.

A cette occasion, l'établissement est rebaptisé "UGC Caméo".

En septembre 1982, le cinéma est jumelé avec son voisin "UGC Helder", un cinéma mono-salle avec balcon situé au numéro 34 du boulevard des Italiens : le nouvel établissement de cinq salles est baptisé "UGC Boulevard", puis "UGC Opéra" en janvier 1988.

 Le cinéma en 1988

Après la fermeture définitive de la salle 1 (ancien "Helder") le 3 mai 1988 et sa transformation en fast-food, le cinéma "UGC Opéra" continue sa carrière en solo avec ses quatre salles (320, 180, 80 et 80 places) , avec une rénovation totale en 1991.

Le cinéma en octobre 1993

Localisation : Paris 9ème - 32, boulevard des Italiens

 

mercredi 18 janvier 2017

Paris (Auxerre - 89)

Photo libre de droit (domaine public)

Ce cinéma à la façade très originale, avec une porte en forme d'éventail, a vu le jour le 2 avril 1910 sous le nom de "Cinéma-Théâtre Botex", du nom de son propriétaire et directeur, Henri Botex.

La salle de 600 places comportait une scène de 8 mètres par 6,50, qui permettait à l'établissement de proposer également des pièces de théâtre et des spectacles.

Au fil des années, le cinéma va changer de nom : en 1920, après sa vente il devient le "Sélect", puis par la suite il prend son dernier nom, le "Paris".

Transformé en complexe de deux salles, le "Paris" ferme définitivement ses portes à la fin des années 90.

 Capture d'écran © Google Maps

Capture d'écran © Google Maps

Resté fermé pendant plus de dix ans, il est aujourd'hui occupé par un restaurant, qui a conservé à titre décoratif quelques vestiges de l'ancien cinéma, tels un écran et quelques fauteuils.

Localisation : Auxerre (89) - 65, rue de Paris

 

jeudi 12 janvier 2017

Gaumont-Colisée (Paris 8ème)

Le "Gaumont-Colisée" dans les dernières années de son existence... © Bonnel Photo / Photographie publiée avec l'aimable autorisation de Monsieur Maurice Bonnel

C'est en 1913 qu'apparait le "Colisée", premier cinéma des Champs-Elysées.

Derrière une façade avec trois arcades, copie conforme du théâtre d'Amiens (80), la salle est héritée de l'activité théâtrale, avec un parterre de 422 places et un grand balcon en U de 200 places, comportant six loges dans chaque branche latérale !

En 1921, la façade est remaniée pour accueillir la société de roulements à billes SKF, mais le cinéma, dont la discrète entrée se situe côté droite de la façade est toujours existant.

Photo libre de droit (domaine public)

En 1930, le "Colisée" se voit apposé le nom de "Théâtre Jacques-Haïk", du nom du producteur et distributeur de films, également créateur des cinémas parisiens "Olympia" et "Rex".

En 1933, le cinéma intègre le circuit "Gaumont".

Embed from Getty Images 
Le cinéma en 1945

L'établissement est transformé en 1947, avec une nouvelle façade monumentale et une nouvelle salle de 735 places.

Il est rebaptisé "Colisée-Gaumont".


Photo © Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/

A la fin de l'année 1976, le cinéma est transformé en complexe de 3 salles (602, 293 et 99 places), mais fort heureusement la grande salle avec son balcon reste intacte.

Le cinéma, devenu "Gaumont-Colisée", continuera sa carrière prestigieuse jusqu'au 30 mars 1988, date à laquelle il est malheureusement sacrifié au profit d'une "juteuse" opération immobilière...

Un nouvel immeuble de bureaux et commerces a remplacé l'ancien cinéma, totalement détruit.

Localisation : Paris 8ème - 38, avenue des Champs-Elysées



lundi 9 janvier 2017

Rex (Cholet - 49)


Le cinéma "Rex", avec à l'origine une salle unique de 600 places avait ouvert ses portes le 24 août 1949.

Au fil du temps, il sera morcelé en quatre salles, pour une capacité totale de 700 places.

L'installation fin 2009 d'un multiplexe situé à 200 mètres du "Rex" va sonner le glas du cinéma qui perd alors les deux tiers de son public...

C'est le 10 mai 2011 que se jouent les dernières séances dans ce cinéma qui ferme définitivement et sans préavis ses portes...

Resté fermé depuis cette date, l'ancien cinéma doit disparaître prochainement au profit d'un projet immobilier.

Capture d'écran © Google Maps

Capture d'écran © Google Maps

Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Cholet (49) - 37, rue des Vieux-Greniers

Merci à Louis-Benoît.


mercredi 4 janvier 2017

Rex (Roubaix - 59)

Capture d'écran © Google Maps

Derrière ces grilles depuis très longtemps fermées se trouvait un cinéma, le "Rex", avec une salle de 750 places.

Initialement appelé "Universel", ce cinéma de quartier, appartenant à la Fédération des Loisirs Familiaux, avait ouvert ses portes en 1920.

Après trois mois de travaux de rénovation d'avril à juin 1934, il est rebaptisé "Rex", avec une nouvelle façade et un nouveau et vaste hall d'entrée.

Il a définitivement fermé ses portes en 1973.

Localisation : Roubaix (59) - 214, Grande Rue

"Ciné-Façades" souhaite une excellente année 2017 à tous ses fidèles lecteurs et contributeurs !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...