samedi 10 novembre 2018

Rex / Pax (Nevers - 58)

Situés à la même adresse, ces deux établissements ont eu une exploitation conjointe durant quelques années.

En 1930, c'est dans un bâtiment appartenant à l’évêché, le "Clos Saint-Joseph" qu'est créé le "Cinéma des Familles", dans la salle des fêtes.

Photo libre de droit (Domaine Public)

La salle, très haute de plafond, peut accueillir 900 spectateurs.

Photo libre de droit (Domaine Public)

Photo libre de droit (Domaine Public)

En 1937, le cinéma est rebaptisé le "Rex", puis il est transformé et restauré après la guerre, toujours sous la direction des membres du clergé.

En 1964, l'abbé Bonin fait construire un second établissement, le "Pax" qui jouxte le "Rex".

Avec cette ouverture, ce sont 450 nouvelles places qui sont alors proposées aux cinéphiles.

Durant son existence, le "Rex" a aussi accueilli quelques spectacles.

Les deux cinémas ont fermé en même temps leurs portes, en mai 1978.

La salle du "Rex" en 1979, après sa fermeture

Une résidence a été construite à la place des cinémas.


Localisation : Nevers (58) - 20, rue de Lourdes (anciennement rue Saint-Gildard)

Merci à Jean-Christophe.

lundi 5 novembre 2018

Apollo (Stiring-Wendel - 57)


Aujourd'hui fermé, cet ancien cinéma lorrain a conservé sa belle enseigne en relief !

Ouvert vers le milieu ou la fin des années 30, le cinéma "Apollo" faisait partie d'un micro-circuit local de 3 établissements.

La salle avait une capacité de 500 places, et la cabine de projection était équipée de projecteurs Bauer-Klangfilm.


Le lieu a définitivement cessé son activité au cours de la première moitié des années 70.

Localisation : Stiring-Wendel (57) - Rue du Général-Grégoire

Merci à Daniel Collin.




mercredi 31 octobre 2018

Ciné Pince-Vent (Chennevières-sur-Marne - 94)


Au terme de cinq ans de discussions et de deux ans de travaux, ce nouveau complexe cinématographique, situé dans le centre commercial éponyme, a ouvert ses portes le 29 septembre 2018.

Il est doté de 8 salles équipées à la pointe de la technique, et propose 1606 places au total.

La programmation est orientée vers les films grand public et les grosses productions hollywoodiennes.

Localisation : Chennevières-sur-Marne (94) - 85, route de Provins

Merci à Bernard.

 

samedi 27 octobre 2018

Sèvres-Duroc (Paris 7ème)

Photo libre de droit (Domaine Public)

Œuvre de l'architecte Henri Sauvage, le "Cinéma-Sèvres" a ouvert ses portes le 23 avril 1921.

La cabine de projection était visible en saillie sur la façade, au-dessus de l'entrée

La grande salle de 1100 places, à la décoration très sobre, possédait un balcon, une scène de 7 mètres par 2,5, et une fosse d'orchestre.

Document © SIAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'Architecture du XXe siècle - Cliché Anonyme

Le 24 octobre 1929, la gérance de cet établissement est reprise par le circuit Pathé, qui le rebaptise "Sèvres-Pathé".

Au cours des années 60, il quitte le circuit Pathé, et devient le "Sèvres-Duroc".

Il conservera son statut de cinéma à salle unique jusqu'à sa fermeture définitive en juillet 1975.

Plus aucune trace de ce cinéma ne subsiste, ayant été démoli pour faire la place à un immeuble de logements.

Localisation : Paris 7ème - 80 bis, rue de Sèvres

 

dimanche 21 octobre 2018

Vog (Le Grau-du-Roi - 30)


Le cinéma "Vog" a été construit et inauguré en 1961.

Il comportait à l'origine une salle unique de 400 places, de forme carrée et en pente douce, sans balcon, et d'une petite scène masquée ultérieurement par un écran large.


En 2001, une seconde salle, plus petite et classée art et essai est construite sur un terrain attenant, sans que la grande salle originelle ne soit modifiée.



L'ensemble du bâtiment était desservi par un petit hall tout en longueur, accessible derrière une modeste façade.


En 2015, un grand hall moderne vitré et en structure métallique est construit devant l'ancienne façade, la photo dessous est prise lors des travaux de construction de ce nouveau hall.


Le cinéma est toujours en exploitation, tenu par un courageux couple de personnes âgées, et la relève semble fort heureusement assurée par leur fils !

Localisation : Le Grau-du-Roi (30) - 96, rue des Iris

Merci à Patrice Lorin.

lundi 15 octobre 2018

Vox (Farschviller - 57)


Ce bâtiment abritait le cinéma de la commune.

Baptisé le "Vox", sa construction date de la fin des années 40 ou du début des années 50.

La salle de 300 places proposait trois séances par semaine, uniquement le samedi et le dimanche.

Il a fermé ses portes à la fin des années 60.

Localisation : Farschviller (57) 

Merci à Daniel Collin.

mercredi 10 octobre 2018

Demy-Palace (Entraigues-sur-la-Sorgue - 84)



Le" Demy-Palace", à l'origine baptisé "salle Jacques Demy" a été inauguré et parrainé  par la cineaste Agnès Varda, en fevrier 1999.
La façade est surmontée d'une "Glaneuse" qui inspira à l'époque la réalisatrice pour le thème de son prochain film "les glaneurs et la glaneuse".

Cette jolie petite salle située au 40 allée des cèdres à Entraigues-sur-la-Sorgue (84) est pourvue de 30 places avec un balcon, et une cabine équipée en 35mm, et projection numérique.




Elle sert d'écrin au ciné club FILMODEON depuis sa création , et ses séances se déroulent dans la pure tradition des cinémas de quartier d'antan!


1ere partie de séance avec actualités Gaumont ou Pathé, court métrage, bandes-annonces et entracte (pub Jean mineur des années 50-60, le tout en 35mm.)

Le grand film , suivi d'une discussion ou débat, est projeté en numérique.

Le hall d'entrée est garni d'un projecteur particulier (de marque National), puisqu'il servit du temps de l'ORTF en temps que télé cinéma, puis fut racheté par le chanteur Claude François, qui l'installa dans sa salle de projection particulière au Moulin de Dannemois (91).


Le petit hall accueille  la caisse du Ciné-club, et un petit bar.

Visite du regretté comédien Pierre Maguelon (à ses côtés l'historien et critique de cinéma Marc George) dans la cabine du Demy-Palace 


Localisation : Entraigues-sur-la-Sorgue (84) - 40, allée des Cèdres

Remerciements particuliers à Patrice Lorin (texte et photos) !

 

dimanche 7 octobre 2018

Rohan (Landerneau - 29)


Ce cinéma, à l'entrée très discrète, a ouvert ses portes en 1963.

C'était à l'époque un cinéma paroissial, baptisé "Les Gars d'Arvor", qui possédait une salle unique de 450 places avec une scène de 7 mètres par 6.

Il change de statut en 1976, en devenant une SARL, et se renomme le "Rohan".

En 1981, une deuxième salle est créée.

Des rénovations successives sont opérées au fil des ans : rénovation du hall en 1996, des deux salles en 2001 (260 et 120 places), installation de projecteurs numériques 3D en 2009.

La construction d'un nouveau complexe dans un autre lieu, puis l'ajout d'une troisième salle, ont été envisagés, mais ces projets n'ont pas abouti.

Après une nouvelle rénovation des salles à l'été 2018, le "Rohan" continue sa carrière, avec une programmation alliant films grand public et films art et essai.

Localisation : Landerneau (29) - 55, rue de la Fontaine-Blanche

Merci à Laurent.


dimanche 30 septembre 2018

Lido (Avignon - 84)


Ce petit supermarché, qui ne paye pas de mine, était il y a quelques années le hall d'accès au cinéma "Lido", situé en retrait du boulevard Saint-Ruf, dans un quartier extra-muros d'Avignon (84).

Visible sur les vues aériennes ci-dessous, le bâtiment, directement accessible au fond d'une place, possédait une architecture en béton armé et un magnifique dôme.

Un immeuble fut construit dans les années 60 devant le bâtiment, et il abritera alors en rez-de-chaussée la nouvelle entrée et le nouveau hall du cinéma.


Le bâtiment de l'ancien cinéma - Captures d'écran © Google Earth

Datant des années 30, le cinéma, alors baptisé le "Club" possédait une grande salle de 1000 places avec un balcon et une scène de 10 mètres par 3.

Dans les années 70, le cinéma, rebaptisé précédemment le "Lido", abandonne sa programmation traditionnelle pour s'orienter définitivement vers la pornographie.

Il a fermé ses portes à la fin des années 80, et la salle reste aujourd'hui à l'abandon, dans l'attente d'une hypothétique reconversion rendue compliquée par la présence du supermarché qui empêche tout accès au lieu...

L'ancienne salle de cinéma, vue de dessous le balcon

L'arrière du bâtiment, vue depuis une artère adjacente

Localisation : Avignon (84) - 58, boulevard Saint-Ruf

Merci à Patrice Lorin pour les éléments historiques et les photos.

 

mercredi 26 septembre 2018

Rex (Boulay - 57)


Construit vers la fin des années 40, le cinéma "Rex" de Boulay (57) comportait une salle unique de 380 places avec balcon, et était pourvu d'une scène de 8 mètres par 4.

Il proposait 4 à 5 séances par semaine dans les années 50, puis la programmation est tombée à 1 à 2 séances au début des années 70, période de sa fermeture définitive.

L'emplacement est aujourd'hui occupé par un restaurant.

Localisation : Boulay (57) - 28, rue du Maréchal-Foch

Merci à Daniel Collin.

samedi 22 septembre 2018

Gaumont-Théâtre (Paris 2ème)

Photo libre de droit (Domaine Public)

Les origines de ce cinéma sont très anciennes, puisque c'est le 15 juin 1906 que s'ouvre sur le boulevard Poissonnière (2ème) le "Cinématograph-Théâtre", qui est exploité par le propriétaire du magasin de disques adjacent.

La salle, qui comprend entre 400 et 500 places et un balcon, propose des séances d'environ 45 minutes, composées d'actualités et de films courts de la firme Pathé.

L'établissement est racheté par la firme Gaumont le 29 juin 1908, et devient le "Phonocinéma-Gaumont" puis le "Chronophone-Gaumont" en 1910.

Gaumont utilise cette salle pour démontrer la fiabilité de son nouveau procédé de "cinématographe parlant et chantant", le "chronophone".

Le procédé ne parvenant pas à s'imposer, la salle est rebaptisée en 1914 de son nom définitif de "Gaumont-Théâtre".

 Embed from Getty Images

L'établissement continue une carrière de cinéma d’exclusivité, qui perdure malgré l'ouverture en 1932 du Rex, situé juste à côté !

Le 29 novembre 1946, des travaux de transformation sont menés, avec une inversion de la pente de la salle, qui conserve son balcon et qui possède une capacité de 417 places.

Victime de son statut d'établissement à salle unique, le "Gaumont-Théâtre" a fermé ses portes le 27 juillet 1977, avant d'être transformé en fast-food, puis en commerces aux enseignes variées...

Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Paris (2ème) - 7, boulevard Poissonnière

samedi 15 septembre 2018

Concorde (Rumilly - 74)


Les origines de ce cinéma, aujourd'hui fermé, remontent à l'année 1925, avec le début de la construction du "Foyer Rumillien", qui comprend une salle de gymnastique et une salle de spectacles proposant également des projections cinématographiques.

Ce lieu communal est inauguré le 3 mars 1928, et la première projection d'un film parlant a lieu le 16 avril 1932.

En 1937, la salle des fêtes/cinéma est rebaptisée le "Rex", la salle de gymnastique conservant le nom de "Foyer Rumillien".

La salle peut accueillir 561 spectateurs, et est équipée d'une scène de 7 mètres par 5.

Photo libre de droit (Domaine Public)

L'établissement conserve sa double fonction de salle des fêtes et cinéma jusqu'en 1977, année de la décision de transformation en un cinéma à part entière.

Le 1er juin 1978 c'est un cinéma entièrement modernisé qui rouvre ses portes, baptisé le "Concorde", et qui conserve une salle unique.

Sa carrière va se poursuivre pendant près de 30 ans, avec des travaux de modernisation de la salle et du hall en 2000, et avec l'équipement d'un projecteur numérique en 2010, et de la projection en 3D en mars 2011.

En raison de la décision de construire un nouveau complexe de 3 salles dans la commune, le "Concorde" ferme définitivement ses portes le 31 mars 2016.


Il reste fermé depuis cette date...

Localisation : Rumilly (74) - 12, rue Charles-de-Gaulle

Merci à Jean-Christophe.

 

samedi 8 septembre 2018

[Compléments] Variétés (Montchanin - 71)


Evoqué dans un sujet il y a 3 ans, l'ancien cinéma "Variétés" de Montchanin (71) est toujours fermé...

Voici quelques photos récentes prises à l'occasion d'une visite avec le propriétaire des lieux...

Le hall du cinéma...



Voici le clou de la visite, avec la cabine de projection, où le temps semble s'être arrêté...






Localisation : Montchanin (71) - 110, avenue de la République

Merci à Korbo.

 

mercredi 5 septembre 2018

Ciné-Rosselle (Petite-Rosselle - 57)


Situé dans la petite cité minière de Petite-Rosselle (57) à proximité de Forbach (57), le "Ciné-Rosselle", qui a aussi porté le nom de "Cinéma Spor" (du nom de son directeur), a ouvert ses portes au début des années 50.

Il possédait une salle de 400 places.

L'établissement a fermé ses portes vers la seconde moitié des années 60, parallèlement à la fermeture des mines et l'exode d'une partie de la population.

Localisation : Petite-Rosselle (57) - 195, avenue du Général-de-Gaulle

Merci à Daniel Collin.

dimanche 2 septembre 2018

Rivoli-Beaubourg (Paris 4ème)

Ce cinéma situé sur la très animée rue de Rivoli (Paris 4ème) est malheureusement connu pour le sort funeste qui a conduit à sa disparition...

Ses origines remontent au 24 juillet 1935, avec l'ouverture du "Rivoli-Cinéma-Actualités", un établissement avec une salle de 350 places, pourvue d'un balcon.

Rebaptisé "Rivoli-Cinéma", puis "Rivoli-Beaubourg" au début des années 80, l'établissement se consacre aux films d'art et essai.

Alors que le "Rivoli-Beaubourg" programme un festival du cinéma juif, un engin explosif, dissimulé derrière un fauteuil situé dans les derniers rangs, dévaste la salle en blessant 18 personnes parmi les 30 spectateurs présents, le vendredi 29 mars 1985 à 21h45...

Embed from Getty Images

Embed from Getty Images

Embed from Getty Images

Pendant de nombreux mois, les programmes  annonceront une reconstruction qui ne viendra malheureusement jamais...

L'Officiel des Spectacles du 31 décembre 1985 annonce encore la reconstruction future du cinéma...

Quelques années plus tard, l'ancien cinéma sera reconverti en supermarché.

L'ancien long couloir d'accès à la salle, transformée en supermarché

Localisation : Paris 4ème - 80, rue de Rivoli

 

mercredi 29 août 2018

Palace (Le Vigan - 30)



Seul cinéma de la commune du Vigan (30), le "Palace" a ouvert ses portes le 2 juillet 1982.

Cet établissement à salle unique de 371 places appartient à la municipalité, et il est exploité par le circuit "Cinéode".

Localisation : Le Vigan (30) - 3, place du Quai

Merci à Laurent.

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...