jeudi 8 janvier 2009

Studio-Bertrand (Paris 7ème)





Savez-vous que cette belle salle unique au charme suranné, avec ses 460 fauteuils, est "fermée définitivement" depuis le 23 décembre 1986 et laissée à l'abandon ?

A qui ce cinéma peut-il appartenir ?

Et comment peut-on concevoir qu'un tel endroit puisse rester sans vie et inoccupé depuis plus de 22 ans !

Peut-être à cause de sa localisation dans une rue très calme, mais pourtant à quelques encablures de l'animation du boulevard Montparnasse...

Peut-être aussi à cause de son statut de cinéma à salle unique, plutôt pénalisant par les temps qui courent !

J'ai eu la chance de me rendre dans cette salle avant sa fermeture, et chose impensable aujourd'hui, je me souviens qu'il était possible de visionner les cinq films de la journée de 14h00 à 24h00 pour le prix d'une seule entrée, sur remise d'un coupon promotionnel découpé - je crois - dans le supplément "Paris" de Télérama !

Le paradis sur terre pour les cinéphiles... mais attention, comme il ne fallait pas quitter la salle, il était salutaire de se munir de quelques provisions pour tenir le coup !

Si on rêvait un peu maintenant...

Et si un jour ce cinéma d'art et d'essai rouvrait ?

Après tout, les enseignes sont toujours en place !

Localisation : Paris 7ème - 29, rue du Général-Bertrand


9 commentaires:

  1. Bonjour,

    J'ai passé quelques samedis ou dimanches entiers au Studio Bertrand. Il me semble que cette programmation un ticket - une journée, s'est faite après le succès de la première fête du cinéma.
    Lorsque j'y suis allé, de midi à minuit, le WE, il était vendu des sandwichs et des cafés (il fallait bien).
    les films provenaient des catalogues Art et Essai, ce qui m'a permis de compléter ma culture cinématographique (dans une même jounée on passait de King Kong (33) à la Reine Christine, aux Marx Brothers, et QQues John Ford ). Pour rappel il n'y avait pas les DVD et toutes les chaines cablés.

    Bref un souvenir d'une salle peu confortable (selon le monde,je préferai passer les derniers films assis dans les escaliers pour pouvoir étendre mes jambes), mais avec une très bonne visibilité.
    Je me rappelle que, suite au succès de cette formule, l'écran est devenu panoramique (type celui de l'escurial panorama) , et la deco de la salle refaite avec un plafond constellé d'étoile.
    et de plus ces journées passées permettaient au bout de 3 films de repérer les fans et de discuter autour d'un sandwich.
    J'ai longtemps cru que le studio Bertrand avait été repris par un groupe religieux quelconque, mais il semble toujours à l'abandon. Il doit y envoir de belles choses à l'intérieur...

    Ramoc

    RépondreSupprimer
  2. il sert actuellement d'entrepôt à un type maçon de son état, (et pas très sympathique d'après son employé), l'intérieur est ravagé,

    RépondreSupprimer
  3. J'ai fréquenté ce cinéma dans les années 70 où on pouvait voir 2 films pour un prix modique ( 6 ou 7 Francs de l'époque il me semble ) ;de nombreux classiques américains y étaient projetés .

    La salle était effectivement peu confortable , mais le propriétaire des lieux n'avait surement pas les moyens d'y faire des travaux .

    RépondreSupprimer
  4. J'ai frequenté cette salle juste avant sa fermeture , j'ai passé également des samedis ou dimanches entiers à visionner des classiques du cinéma , oui 5 films pour le prix d un ticket. J'etais en train de faire ma culture du cinéma classique quand il a fermé , ça a été un choc pour moi , je me souviens encore des films programmés lors de la fermeture c'etaient des films classiques d'horreur avec Boris Karloff que je n'ai jamais vu depuis. LEs affiches sont restées longtemps sur la devanture, j'y allait de temps en temps dans l espoir de le voir renaitre.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour

    En me "baladant" sur les Street View de Google, j'ai constaté qu'un permis de construire était affiché sur la porte du Studio Bertrand. La vue datant de Juillet 2012, des travaux ont-ils enfin été entrepris depuis ? Dans quel but ?
    Merci

    RépondreSupprimer
  6. non les travaux n'ont toujours pas débuté (novembre 2014). En lisant le permis de construire, j'ai cru identifier dans le nom du mandant un producteur indépendant qui possède déjà une petite salle de spectacles dans l'ouest parisien, vers Neuilly. Le lieu retrouverait donc peut-être une vocation de salle de spectacles, mais aucune information n'est donnée et pour l'instant rien n'a bougé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces précisions, espérons une issue heureuse !

      Supprimer
  7. Curieuse localisation pour cette salle, une rue calme sans aucun commerce au rez de chaussée d'un immeuble résidentiel, face à un hôpital. J'ai un peu fréquenté le studio Bertrand à la fin des années 70.Prix modique de salle de quartier pour une programmation art et essai et reprise. Mes souvenirs : on entrait dans le hall et il y avait une dame à la caisse. Cette dame était trés sympa et peut être parce qu'elle s'ennuyait toute la sainte journée seule dans ce hall, aimait bien discuter un peu. Puis on descendait dans une salle , dans mes lointains souvenirs, pas très grande. Mais les conditions de projection étaient assez bonnes. Au programme,le style Mac Mahon ou Action: du classique hollywoodien ( j'associe le studio Bertrand au noir et blanc, me souviens pas avoir jamais vu un film en couleurs là bas ) et , surtout pas mal de fantastique : les Tourneur de la RKO, Hitchcock, l'homme invisible. Un dimanche soir un double programme mémorable : White Zombie ( des décors peints de série B et Bela Lugosi en hypnotiseur maléfique ) suivi du Masque du démon ( en version italienne sous titrée ). Tout çà sous le déjà évoqué plafond, beau comme le ciel d'une nuit d'été.
    Il y a une semaine je suis passé dans la rue du Général Bertrand et ai contemplé l'immeuble un petit moment. Toujours l'indication du cinéma au dessus de portes condamnées. Mystére que tout soit encore à l'abandon dans un coin de Paris pourtant côté. Qu'est ce qui fait peur aux promoteurs: imbroglio juridique? Histoire de gros sous ? Surement ceux qui se sont risqué à l'intérieur ont ils été épouvantés par ce qu'ils ont vu et entendu dans les décombres ;ombres de femmes panthères, zombis hypnotisés, hurlements de terreur en italien ? Sans oublier le fantôme d'une caissière sympa....au cinéma tout peut arriver !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...