samedi 16 novembre 2019

Grillon (Saulges - 53)


L'histoire de ce cinéma est pour le moins originale, puisqu'il a été aménagé en 1934 au premier étage de la cantine de l'école publique du village !

Créée dans le but de promouvoir la culture, la salle de 155 places, équipée d'une scène, proposait à la fois des séances cinématographiques et des représentations théâtrales.

D'abord prévue pour le cinéma muet, la salle s'équipe de projecteurs pour le cinéma parlant en 1947.

Les projections ont lieu régulièrement jusqu'au 1er janvier 1967, puis le lieu se consacre exclusivement au théâtre jusqu'en 1969, année de la fermeture définitive des lieux avec suppression de son escalier d'accès.

La salle devient un grenier, mais tout les équipements et décors d'origine sont miraculeusement préservés.


50 ans plus tard, une heureuse initiative et la bonne volonté de nombreux bénévoles ont permis de remettre en état la salle, et d'accueillir les habitants de la commune lors de visites guidées organisées pour les journées du patrimoine de 2019 !

Cette initiative d'un week-end permettra-t-elle la renaissance de ce lieu chargé de mémoire ?

Localisation : Saulges (53) - Cour de l'Ecole

Merci à Laurent.

 

dimanche 10 novembre 2019

Saint-Léon (Paris 15ème)


Intégrée au sein de ce bâtiment de la paroisse Saint-Léon, l'ancienne salle de patronage a accueilli des séances régulières de cinéma entre mars 1949 et sa fermeture définitive le 30 mars 1965.

La salle de 600 places avec balcon est depuis exclusivement consacrée à l'activité théâtrale.


Localisation : Paris 15ème - 11, place du Cardinal-Amette

Merci à Klaus Weber - allekinos.com


dimanche 3 novembre 2019

Rex (Bouzonville - 57)


Le cinéma de cette petite commune de 2000 habitants a commencé son activité au début des années 50.

D'une capacité de 431 places (en 1954), puis de 380 en 1970, la salle projetait un à deux films en fin de semaine, dont quelques-uns en langue allemande jusqu'au milieu des années 60.


Le cinéma a fermé ses portes au début des années 70, avant d'être reconverti en école de musique.

Localisation : Bouzonville (57) - 3, rue de la Gare

Merci à Daniel Collin.

mardi 22 octobre 2019

[Fermeture pour restructuration] Gaumont-Opéra-Capucines (Paris 9ème)


Au soir du dimanche 13 octobre 2019, le cinéma "Gaumont-Opéra-Capucines", ancien "Paramount-Opéra", a fermé ses portes pour une durée estimée à 3 ans...

Le terme "rénovation" est trompeur, puisque tout l'intérieur du complexe de 7 salles doit hélas être démoli pour laisser la place à un multiplexe dans l'air du temps...

Seule la façade, classée monument historique, devrait échapper à l’œuvre de démolition... 4207 m², c'est indiqué ci-dessous !


Des affiches de films sont toujours présentes sur la façade...



Mais ne vous y fiez pas, pour les projections prière de traverser la boulevard pour vous rendre au "Pathé-Opéra-Premier", anciennement "Gaumont-Opéra-Premier", puisque l'ancestrale marque à la marguerite va progressivement disparaître au profit du coq...


Localisation : Paris 9ème - 2, boulevard des Capucines

Merci à Jean-Léon !


samedi 12 octobre 2019

Artistic (Boulogne-Billancourt - 92)

C'est sous le nom de "Mignon-Palace" qu'un cinéma voit le jour en 1913, aux numéros 3 et 5 de la rue de Solférino.

Photo libre de droit (domaine public)

Il semble s'orienter pour un temps vers le théâtre, sous le nom de "Théâtre des Variétés".

Photo libre de droit (domaine public)

Puis en 1930, il est rebaptisé "Artistic-Palace".

Photo libre de droit (domaine public)

Des travaux de modernisation seront ensuite effectués en 1934, qui concerneront la façade, le hall ainsi que la salle.

Rebaptisé plus simplement "Artistic"dans les années 60, le cinéma avec sa salle de 925 places ferme définitivement ses portes vers le début ou le milieu des années 70.

Il sera par la suite transformé en immeuble de bureaux, puis en studio d'enregistrement.

Un projet de programme immobilier, avec conservation de la façade du cinéma, conduit à la démolition du bâtiment en 2008.


Captures d'écran © Google Maps

Le nouvel immeuble voit le jour en 2010, mais le cinéma n'est plus qu'un lointain souvenir...



Localisation : Boulogne-Billancourt (92) - 3 et 5, rue de Solférino

Merci à Klaus Weber - allekinos.com

 

dimanche 6 octobre 2019

ABC (Toulouse - 31)

Le cinéma ABC en mars 2019 - Photo Kuremu Sakura / Wikimedia Commons -  Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 4.0)

Les origines de ce complexe de 3 salles remontent à l'année 1908, avec l’ouverture du cinéma "Olympia", dont on aperçoit la façade encadrée par deux immeubles de plus haute taille sur la photo ci-dessous.

Photo libre de droit (domaine public)

En 1930, l'établissement, qui intègre le circuit Pathé, est modernisé et propose une salle de 900 places avec balcon.

Sa programmation est à cette époque constituée de films de seconde vision.

Le cinéma poursuit son activité, avec une interruption pendant toutes les années de la seconde guerre mondiale.

En 1962, le cinéma est rebaptisé "ABC", puis il est racheté en 1966 par le "Ciné-Club de la Jeunesse de Toulouse", qui louait la salle régulièrement depuis 1950 pour y organiser des projections.

Ne pouvant présenter de séances commerciales en raison de son statut, une nouvelle structure est créée pour diriger la salle, l'"Association pour la Promotion du Cinéma".

En 1973, l'APC décide de démolir l'ancien cinéma pour édifier un bâtiment de quatre étages, comprenant un complexe de trois salles, une salle d'exposition, un centre de documentation et une salle de réunion.

Après vingt mois de travaux, le nouvel "ABC" ouvre ses portes en 1975.

En 2008, le cinéma est menacé de fermeture, ne répondant plus aux normes de sécurité et de confort.

Une modernisation est donc entreprise à partir du mois d'avril, et le bâtiment rouvre ses portes en 2009.

Les trois salles art et essai, baptisées logiquement "A", "B" et "C", de capacités respectives 200, 89 et 99 places, sont affiliées au réseau "Europa Cinémas".

Pour prolonger cet article, voici un film de 51 minutes consacré au cinéma "ABC", projeté à l'occasion de son cinquantenaire.


Localisation : Toulouse (31) - 13, rue Saint-Bernard


jeudi 26 septembre 2019

Cérétan (Céret - 66)


Le seul cinéma survivant de la commune de Céret (66) a ouvert ses portes en 1939.

Sa programmation était alors principalement composée de séances d'actualités.


La capacité de la salle, équipée d'une scène de 7 m par 4,5 m, était à l'origine de 550 places.

De nos jours, après rénovation des lieux en 2014 et passage à la projection numérique, la salle propose 170 places en gradins, et les murs de pierres d'origine ont été rénovés et conservés !

La programmation est assurée par l'association "Cinétoiles", qui propose deux séances le jeudi soir, tous les 15 jours.

Malheureusement, la saison 2019-2020 est actuellement compromise, en raison d'un contrôle de sécurité défavorable qui contraint le propriétaire du cinéma à suspendre son activité, temporairement il faut l'espérer...

Localisation : Céret (66) - 13, avenue Georges-Clémenceau

Merci à Klaus Weber - allekinos.com

dimanche 22 septembre 2019

Variétés (Nice - 06)


Avec sa belle façade encadrée par des palmiers, et pourvue d'une superbe marquise mettant en valeur l'enseigne de l'établissement, le cinéma "Variétés" est un complexe de 7 salles situé en centre-ville.

Intégré au sein du "Palais Donadéï", un magnifique ensemble immobilier, le cinéma occupe l'emplacement du "Casino Tabarin", un lieu de spectacles ouvert en 1905.

Le "Palais Donadeï", avant l'installation du "Casino Tabarin", futur "Théâtre des Variétés" - Photo libre de droit (domaine public)

Devenu "Théâtre des Variétés" en 1910, c'est à partir de cette date que les premières projections sont organisées.

En 1920, il est rebaptisé "Variétés Cinéma Palace", mais, comme son nom ne l'indique pas, il continue à programmer en parallèle des spectacles vivants.

En 1984, il est contraint de se transformer en complexe de 7 salles exploitées par le circuit UGC, dont la plus grande (500 places) occupe le balcon de l'ancienne salle unique de 1050 places.


Devenu indépendant, l'ancien "UGC Variétés" redevenu le "Variétés" continue sa carrière en complément du cinéma "Rialto" appartenant au même propriétaire.

Localisation : Nice (06) - 5, boulevard Victor-Hugo

Merci à Marc Crunelle et à Klaus Weber - allekinos.com

 

mercredi 18 septembre 2019

Building (Besançon - 25)



Cet immeuble en béton armé, érigé en 1926, remarquable pour l'époque par sa hauteur (7 étages) et sa modernité, fut rapidement surnommé le "building" par les habitants de Besançon (25).

Ce nom sera tout naturellement porté par la salle de cinéma de 480 places avec un balcon, qui s'installe en sous-sol de l'immeuble.

Le cinéma "Building" va connaître une fin tragique, puisqu'un attentat se produit le soir du samedi 2 octobre 1988, une heure après la fin de la dernière séance du film "La dernière tentation du Christ", de Martin Scorsese, qui faisait alors l'objet de campagnes haineuses et violentes dont furent victimes plusieurs salles qui le projetaient.



Si aucune victime ne fut heureusement à déplorer, tout le rez-de-chaussée de l'immeuble ainsi que le hall furent incendiés, et cet attentat provoqua la fermeture définitive du cinéma, irrémédiablement endommagé...

Une discothèque occupe aujourd'hui les lieux.

Localisation : Besançon (25) - 26, rue Proudhon

Merci à Klaus Weber - allekinos.com

dimanche 15 septembre 2019

MK2 Nation (Paris 12ème) / Reconstruction...


Fermé depuis la fin des dernières séances du dimanche 7 janvier 2018, le cinéma "MK2 Nation", dont les origines remontent à 1912, a été intégralement démoli pour permettre la construction d'un nouvel établissement de 5 salles, qui sera surmonté d'un hôtel... rentabilité du projet oblige !

Voici quelques étapes de la restructuration des lieux...

Mai 2018, la démolition n'a pas encore commencé... - Capture d'écran © Google Maps


Octobre 2018, plus rien ne subsiste de l'ancien complexe... - Captures d'écran © Google Maps

Toujours en travaux ces jours-ci, le nouveau "MK2 Nation" doit ouvrir ses portes à l’automne 2019.

Dans l'attente du résultat final, espérons une façade plus harmonieuse architecturalement que celles des "Gaumont-Alésia" et "Gaumont-Convention" !





Localisation : Paris 12ème - 133, boulevard Diderot

 

jeudi 12 septembre 2019

Morvan 3 (Le Creusot - 71) / Nouvelle reconversion


Précédemment évoqué sur Ciné-Façades (ici, et ...), le cinéma "Morvan 3", ancien "Magic", fermé dans la première moitié des années 80, transformé en commerce puis victime d'un incendie en 2012 et resté fermé depuis, vient de retrouver une vocation culturelle avec l'installation d'une école de danse.

La transformation s'est achevée en septembre 2019, après de longs mois de travaux où tout l'intérieur a été démoli, ce qui a provisoirement permis au bâtiment de retrouver quelques éléments de son architecture initiale, et son ancien volume, une fois débarrassé des cloisons intérieures...

Voici quelques photos qui montrent les différentes étapes de cette reconversion.





Localisation : Le Creusot (71) - 8, rue du Maréchal-Joffre

Un grand merci à Noémie Cordedda, de l'Ecole "Art Temps' Danse", et à Thomas Cicciù, notre fidèle contributeur spécialiste des salles de cinémas creusotines.

dimanche 8 septembre 2019

Eden / Studio (Nîmes - 30)


Récemment réapparue à la vue des passants, l'enseigne de ce lieu fait référence aux deux salles de cinéma distinctes hébergées dans ce bâtiment, dont l'entrée était commune.

A l'origine, c'est une salle de spectacles de 600 places, baptisée "Eden-Théâtre-Concert", qui ouvre ses portes en mars 1894.

L'établissement, très prisé à l'époque, propose des concerts et des spectacles, et possède même un bar richement décoré !



Quelques projections cinématographiques sont organisées dès l'année 1906, puis c'est en 1910 que le lieu est rebaptisé "Eden-Cinéma".

Une seconde salle d'une capacité de 175 places, baptisée "Studio", est inaugurée dans les années 40.

Fermé dans les années 40, l'"Eden-Cinéma" rouvre ses portes en 1950, alors que le "Studio", qui avait également fermé pour travaux en 1949, retrouve une activité de salle de répertoire en octobre 1951.

En 1954, la salle de l'"Eden" est dotée d'un écran panoramique concave.

A la fin des années 60, les deux salles cessent définitivement leur activité.

Le bâtiment est transformé en salle de billard, puis en lieu de culte en 1976, l'Eglise Evangélique de Pentecôte.

L'ancien cinéma en 2010 - Capture d'écran © Google Maps

La transformation, en cours, du bâtiment en résidence immobilière a permis de raviver temporairement le souvenir de l'activité du septième art en ces lieux...


Localisation : Nîmes (30) - 6, rue Godin

Merci à Bernard Bastide.

dimanche 1 septembre 2019

Rex (Lorient - 56)


Le cinéma "Rex" dont il est question dans cet article est le deuxième du nom à Lorient (56), le premier établissement éponyme, situé à quelques centaines de mètres, et qui avait ouvert ses portes en 1937 ayant été détruit en 1943 lors des bombardements alliés de la seconde guerre mondiale...

Le nouveau "Rex" ouvre ses portes en juillet 1958, avec une immense salle de 1056 places comportant un balcon et une scène de 10,15 mètres par 4,15, ainsi qu'un écran large adapté au Cinémascope.

Pour parer à une certaine désaffectation du public, le "Rex" connait une profonde transformation le 6 novembre 1981 : après plusieurs mois de travaux il rouvre ses portes sous la forme d'un complexe de 5 salles.

Il comporte dorénavant une grande salle de 400 places en gradins, une salle de 200 places et trois salles de 100 places.

Victime de l'ouverture d'un multiplexe de 11 salles en centre-ville, le "Rex" ferme définitivement ses portes le 15 juin 1999...

Après sa fermeture, quelques commerces occupent temporairement le hall de l'ancien cinéma, dans l'attente d'une transformation complète du bâtiment en une vaste galerie commerciale sur quatre niveaux.

L'ancien "Rex" en 2009 - Capture d'écran © Google Maps

Ce projet de réhabilitation, initié en 2012, ne verra pas le jour, et le bâtiment, qui a conservé son enseigne, reste en attente d'une hypothétique reconversion...

Localisation : Lorient (56) - 34, rue Paul-Bert 

Merci à Louis-Benoît.


jeudi 22 août 2019

Théâtre Guillaume Apollinaire (La Seyne-sur-Mer - 83)


Aujourd'hui fermé, cet ancien théâtre-cinéma était un établissement cinématographique à part entière à son ouverture, vraisemblablement vers la fin des années 50, qui portait le nom d'"ABC".

La salle avait une capacité de 700 places.

Au milieu des années 70, le cinéma est repris par la municipalité qui le convertit en salles de spectacles vivants, tout en conservant une activité cinématographique.



Le lieu est malheureusement fermé en 2014...

Localisation : La Seyne-sur-Mer (83) - 1, route de Reynier

Merci à Daniel Collin.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...