dimanche 11 avril 2021

Murat (Paris 16ème)

Situé sur les boulevards des maréchaux, à deux pas de la Porte de Saint-Cloud, le cinéma "Murat" avait été partiellement construit à partir de 1938, puis détruit lors des bombardements alliés avant même de fonctionner !

Après sa reconstruction débutée en 1947, il ouvre officiellement ses portes le 23 décembre 1948.

Il possédait une immense salle de 1800 places, réparties entre l'orchestre (1250) et le balcon (550), accessible depuis un large escalier situé au centre du hall.

La salle en 1949 © La Cinématographie Française

La salle en 1949 © La Cinématographie Française

Sa carrière sera relativement courte, puisqu'il ferme définitivement ses portes à l'été 1966.

Le cinéma sera entièrement démoli pour laisser la place à un immeuble d'habitations.

Localisation : Paris 16ème - 107, boulevard Murat

Merci à Klaus Weber - allekinos.com


dimanche 4 avril 2021

Soleil (Lembach - 67)

 

Droits Réservés

Le cinéma alsacien "Soleil" était intégré au restaurant éponyme.

Situé au premier étage, il était accessible par un escalier depuis la cour du restaurant.

Capture d'écran © Google Maps

L'escalier d'accès au cinéma - Capture d'écran © Google Maps

Ouverte en 1929, la salle n'était équipée à l'origine que de chaises, et un piano accompagnait la projection de films muets.

C'est au cours des années 50 que la salle de 150 places connait une activité prospère, avec la projection de films chaque week-end.

L'établissement a cessé son activité en 1989.

Un incendie survenu en 2020 a malheureusement détruit les lieux...

Un film réalisé en 2019 retrace l'histoire du cinéma, avec les témoignages des propriétaires-exploitants, ne manquez pas ce magnifique témoignage : 

https://vimeo.com/374376514

Localisation : Lembach (67) - 4, rue de Mattstall

Merci à Daniel Collin et à Bernard Petit.

 

dimanche 28 mars 2021

Union-Ciné (Nancy - 54)

 

Photo © Klaus Weber - allekinos.com

La belle façade de ce commerce rappelle l'ancienne activité des lieux, puisqu’elle hébergeait l'Union-Ciné, un cinéma créé dans une salle paroissiale, et ouvert à Pâques 1953.

La salle possédait une capacité de 530 places.

Encore en activité à la fin des années 60, le cinéma a été reconverti en commerce.

Localisation : Nancy (54) - 39 bis, rue du Faubourg des Trois-Maisons

Merci à Klaus Weber - allekinos.com

 

dimanche 21 mars 2021

Studio-Rivoli (Paris 4ème)

 

Le "Studio-Rivoli" au début des années 60 - Droits Réservés

Ce cinéma a débuté son activité le 13 juillet 1938, sous le nom de "Cinéphone-Rivoli".

Il possédait une salle de 484 places.

Le 15 octobre 1947, il est rebaptisé "Studio-Rivoli".

Il ferme définitivement ses portes en 1980.

Le volume de l'ancien cinéma est aujourd'hui intégré dans les dépendances d'un supermarché voisin.

Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Paris 4ème - 117, rue Saint-Antoine

 

dimanche 14 mars 2021

Pax (Le Pouliguen - 44)

 

Construit à l'emplacement d'une ancienne salle paroissiale, le cinéma "Pax" a ouvert ses portes en 1949.

Classée art et essai, la salle unique peut accueillir 230 spectateurs.

Appartenant à la commune, ce cinéma est animé par l'association "Ciné'Phare" qui compte une centaine de bénévoles.

Localisation : Le Pouliguen (44) - 5, boulevard du Maréchal-Joffre

Merci à Didier.

 

dimanche 7 mars 2021

Paramount-Bastille (Paris 12ème)

 

Guerre 1939-1945. Cinéma "Lux Bastille" et gare de la Bastille. "Haut le vent", film de J. de Baroncelli. Paris. Photographie d'André Zucca (1897-1973), couleurs d'origine restaurées. Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Construit dans la cour de la gare de la Bastille, le cinéma "Lux-Bastille" ouvre ses portes le 23 décembre 1937.

Derrière sa superbe façade aux deux colonnes surmontées d'une marquise en demi-cercle, la salle, sans balcon, possède une capacité de 1000 places.

Guerre 1939-1945. Cinéma "Lux Bastille". Le film "Paris", de Jean Choux, 1936 avec Harry Baur. Place de la Bastille, Paris. Photographie d'André Zucca (1897-1973), couleurs d'origine restaurées. Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Sur cette vue aérienne de la place de la Bastille, on peut constater la forme particulière du bâtiment, rétrécie vers l'arrière et ne permettant pas la présence d'un grand écran...



Photos libres de droit (Domaine Public)

Le 3 septembre 1975, le cinéma se transforme en complexe de trois salles (302, 182 et 98 fauteuils) et devient le "Paramount-Bastille".

La programmation, généralement en version française, est tournée vers les films grand public.

Le sort du cinéma va être scellé par la décision de construire l'Opéra-Bastille, qui va conduire à l'expropriation puis à la fermeture définitive le 22 janvier 1985, et à sa démolition.

Photos prises juste après la fermeture définitive

Le regretté "Paramount-Bastille" a inspiré le peintre Claude-Max Lochu, plusieurs fois à l'honneur sur "Ciné-Façades" et que je remercie à nouveau...

PARAMOUNT BASTILLE-81x65-2014-HST © Claude-Max Lochu

Localisation : Paris 12ème - 2, place de la Bastille

 

dimanche 28 février 2021

Gramont (Paris 2ème)

Situé à deux pas des grands boulevards, le cinéma "Gramont" a ouvert ses portes le 24 avril 1974.

Il a remplacé le "Théâtre Gramont", créé en 1939, qui a également porté le nom de "Les Optimistes".

L'ancien théâtre "Les Optimistes" - Photo © Albert Harlingue / Roger Viollet /www.parisenimages.fr

L'ancien théâtre avec sa superbe salle avec balcon et sa décoration luxueuse a été conservée pour devenir la salle 1 de 400 places, alors qu'une seconde salle de 88 places à la décoration moderne est créée en sous-sol.

La grande salle de 400 places - © Cinéma de France
 

La salle 2 en sous-sol - © Cinéma de France
 

Le 12 décembre 1979, le cinéma est rebaptisé "Opéra-Night", et un grand changement va s'opérer, puisque seul le balcon de la grande salle avec ses 91 places est réservé aux spectateurs de cinéma : en effet, l'ancien orchestre est transformé en discothèque, visible depuis le balcon, et ouverte en dehors des projections cinématographiques.

Le cinéma "Opéra-Night", avec sa programmation généralement composée de reprises en version française, va cesser temporairement son activité le 18 novembre 1986.

Redevenu le "Gramont", il va rouvrir ses portes le 14 janvier 1987, pour une très courte période consacrée aux films pornographiques, jusqu'à sa fermeture définitive le 31 mars 1987.

L'ensemble de l'immeuble "Italiens-Building" a été restructuré en bureaux et commerces, et le hall de l'ancien cinéma est occupé par un salon de coiffure.

Localisation : Paris 2ème - 30, rue Gramont

Merci à Didier Noisy.

 

dimanche 21 février 2021

Royal (Vannes - 56)

Avec son étroite façade en béton armé, ce bâtiment abritait précédemment un cinéma, le "Royal", bâti en 1936 à l'emplacement d'un ancien garage automobile édifié dans les années 20.

La salle était accessible au bout d'un long couloir, elle pouvait accueillir 600 spectateurs et possédait un balcon.

Resté fermé après l'arrêt de l'activité cinématographique le 23 octobre 2001, le volume de l'ancien cinéma est occupé depuis 2003 par une librairie, qui a fort heureusement conservé la belle façade.

De nombreuses photos de l'intérieur du cinéma prises entre la fermeture et la transformation en commerce sont visibles sur cette page internet du site de l'inventaire du patrimoine culturel en Bretagne.

Localisation : Lorient (56) - 19, rue Joseph-Le Brix

 

dimanche 14 février 2021

Central (Drulingen - 67)

 

Cet ancien cinéma de village, situé en Alsace, a débuté son activité en 1959.

La salle, qui n'était ouverte que le week-end, était pourvue d'un balcon et possédait une capacité de 299 places.

Voici quelques photos de la cabine de projection.

Après 25 ans d'activité, le "Central" a fermé ses portes en 1984, après la projection du film "Gandhi".

Aujourd'hui, plus aucune trace de l'ancienne activité des lieux ne subsiste...

Localisation : Drulingen (67) - 50, rue de Durstel

Merci à Daniel Collin et à Laurent Goergler.

 

samedi 6 février 2021

Pathé-Massy (Massy - 91)

 

Le multiplexe "Pathé-Massy" a ouvert ses portes le 20 octobre 2017, dans un quartier en pleine restructuration, à deux pas des gares TGV et RER de "Massy-Palaiseau".

L'établissement possède 9 salles pour un total de 1844 fauteuils

L'une d'elles, à la pointe de la technique, accueille la technologie "Dolby Cinéma", et propose un niveau très élevé de confort.

Localisation : Massy (91) - 21, place du Grand-Ouest

 

dimanche 31 janvier 2021

Gaité-Rochechouart (Paris 9ème)

 Embed from Getty Images


Le cinéma "Gaité-Rochechouart", situé sur le boulevard éponyme, avait débuté son activité cinématographique le 15 avril 1930, dans l'ancien "Théâtre de la Gaité-Rochechouart", ouvert en 1867, incendié en 1923, puis reconstruit l'année suivante.

L'ancien théâtre - Photo libre de droit (Domaine Public)

L'ancien théâtre - Photo libre de droit (Domaine Public)

La salle de théâtre pouvait accueillir 900 spectateurs, la capacité étant ramenée à 760 places pour le cinéma.

Le cinéma en 1946 - Photo libre de droit (Domaine Public)

Bien que situé dans un quartier très populaire, le "Gaité-Rochechouart" a été pendant longtemps un cinéma d'exclusivité, avec l'installation de façades publicitaires très attractives, comme en témoigne la photo suivante...

Le cinéma en 1950 - © La Cinématographie Française

Puis au fil des années, le "Gaité-Rochechouart" va devenir un temple du cinéma populaire, proposant une programmation de westerns, films de karaté, péplums et films d'action...

En juillet 1978, une deuxième salle de 203 places est ajoutée, la grande salle restant intacte.

Victime de l'hécatombe parisienne des années 80, et bien qu'ayant l'un des meilleurs taux de remplissage de la capitale, le cinéma ferme définitivement ses portes le 23 juin 1987, avant de céder la place à un triste commerce de vêtements...

Photo © Klaus Weber - allekinos.com

Localisation : Paris 9ème - 15, boulevard de Rochechouart

Merci à Klaus Weber - allekinos.com

 

samedi 23 janvier 2021

Central (Stains - 93)

 

Capture d'écran © Google Maps

Aujourd'hui occupé par un théâtre, ce bâtiment abritait auparavant un cinéma, créé en 1948 sous le nom de "Central".

La salle, munie d'une estrade et d'un balcon en bois reposant sur des colonnes en fonte, pouvait accueillir 500 spectateurs.

Sa carrière sera relativement brève, puisque ce cinéma de banlieiue cesse son activité en 1969.

Resté fermé pendant vingt ans, le lieu renait à une activité artistique en 1989 avec l'installation du "Studio Théâtre de Stains", qui occupe toujours les lieux aujourd'hui.

Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Stains (93) - 19, rue Carnot


samedi 16 janvier 2021

Paramount-Orly (Orly - 94)


Le cinéma "Publicis-Orly" en 1971 © Le Film Français

C'est sous la première identité de "Publicis-Orly" que voit le jour cet établissement cinématographique ultra-moderne, situé au sein de l'aéroport d'Orly (94), au 4ème étage, à proximité des célèbres terrasses permettant autrefois d'admirer l'activité aérienne des lieux.

© La Cinématographie Française

Créé par l'architecte Georges Peynet, le cinéma possède une salle de 284 places, dont 52 situées en mezzanine.

L'orchestre © La Cinématographie Française

L'orchestre © La Cinématographie Française

L'orchestre et la mezzanine, vus de l'écran © La Cinématographie Française

L'escalier d'accès à la mezzanine © La Cinématographie Française

La cabine de projection est équipée de projecteurs automatiques.

© La Cinématographie Française

Dans le hall d'entrée, un tableau lumineux permet de visualiser les places libres dans la salle.

Le tableau lumineux d'occupation des places, situé à côté de l'un des accès à l'orchestre - © La Cinématographie Française

La programmation de la semaine du 5 au 11 avril 1967 dans l'Officiel des Spectacles © Collection Philippe Célérier

 En 1974, la salle est scindée en deux, et le cinéma est rebaptisé "Paramount-Orly".

La salle 1 du Paramount-Orly, correspondant à l'ancien orchestre © Le Film Français

La salle 2 du Paramount-Orly, construite en prolongeant l'ancienne mezzanine © Le Film Français

Le "Paramount-Orly" a cessé son activité au début des années 80.

Il est devenu le centre de conférences de l'aéroport, mais les salles n'accueillent hélas plus de projections cinématographiques...

Localisation : Orly (94) - Aéroport

Un très grand merci à Philippe Guérin-Préaux, toutes les photos de cet article sont issues de sa collection.

Ne manquez pas de rendre visite à sa page Facebook, avec ses formidables archives qui constituent une mine de renseignements sur les salles de cinéma, hélas souvent disparues  : Philippe Guérin-Préaux | Facebook


samedi 9 janvier 2021

[Portfolio] Normandy (Le Havre - 76)

Les choses bougent dans l'ancien théâtre-cinéma "Normandy" du Havre (76), précédemment évoqué ICI et LA dans "Ciné-Façades"...

Fermé depuis 1991, des travaux sont actuellement entrepris, qui devraient conduire à donner une nouvelle vie culturelle à ce lieu, dans un périmètre restant à définir...

En attendant cette renaissance, voici quelques photos réalisées par Dimitri Bourriau, photographe professionnel, qui a la gentillesse de nous faire partager l'atmosphère des lieux.

Entrons dans le hall de l'ancien cinéma...

Progressons vers l'ancien orchestre...

En nous retournant, vue de la salle avec le bacon...

Visite du balcon...

Localisation : Le Havre (76) - 387, rue Aristide-Briand

Photos © Dimitri Bourriau

Un très grand MERCI à Dimitri, et ne manquez pas de visiter son site internet : www.jahzdesign.com

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...