samedi 7 mars 2009

Strasbourg (Paris 10ème)


Retour sur les Grands Boulevards de Paris, avec ce cinéma à la longue histoire, hélas disparu dans l'indifférence générale, détruit par un incendie dans la nuit de Noël 1994 !

C'était pourtant l'un des plus vieux cinémas de Paris, ouvert en 1896, un an après l'invention du cinématographe. Partageant alors son activité avec un cabinet de figures de cire, le lieu devient entièrement dédié au 7ème art en 1904 et prend le nom de Cinématographe-Théatre Bonne Nouvelle, diffusant principalement des scènes d'actualités.

La salle de 300 places est rebaptisée "Cinéma de la Porte Saint-Denis" en 1911, et va projeter pendant 20 ans des films muets, jusqu'à d'importants travaux de transformation en 1931 qui amélioreront notamment le confort et la ventilation.

Le "Cinéma de la Porte Saint-Denis" à la fin août 1914 - Photo © Charles Lansiaux / BHVP / Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/

Jusqu'en 1955, le cinéma sera spécialisé dans les westerns et les films policiers, puis il change de propriétaire et de nom, prenant celui avec lequel il finira sa carrière.

Le "Strasbourg" en avril 1961

Spécialisé dans les séries B et Z, le cinéma devient pornographique en 1972, et sombre petit à petit dans la déchéance, n'étant plus entretenu... en témoignent la marquise rongée par la rouille et servant de refuge aux pigeons, l'enseigne néon toujours éteinte, et l'affiche immuable "2 films au même programme - Interdit aux moins de 18 ans"...


Après sa fermeture, la façade sera régulièrement recouverte d'affiches sauvages, et restera en l'état de nombreux mois...


Puis un jour, sans surprise, c'est un vidéo-sex-shop "flambant neuf" qui prendra la place du défunt centenaire, les cabines individuelles remplaçant alors les vieux fauteuils de cuir rouge !

Localisation : Paris 10ème - 8, boulevard Bonne-Nouvelle


5 commentaires:

  1. le Strasbourg était a coté du Midi-minuit (cinéporno'
    le Strasbourg avait un petit écran 'bombé' et avec angles arrondies
    il y avait de 'drôles' spectateurs dans ce KINOS

    RépondreSupprimer
  2. Le Midi-Minuit n'était pas à côté du Strasbourg, mais au 14 boulevard poissonnière !

    RépondreSupprimer
  3. Et le sex shop est devenu depuis quelques mois un Naturalia, magasin bio....

    RépondreSupprimer
  4. Et particularité de ce cinéma (comme certains autres mais rares), on rentrait dans la salle par une porte à côté de l'écran;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un autre cinéma ayant la même particularité (porte à côté de l'écran) était le Cyrano-Sébastopol, sur le boulevard du même nom.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...