samedi 22 mai 2010

Folies-Belleville (Paris 20ème)


Ce cinéma de quartier de 950 places avec balcon aura finalement eu une existence assez brève, l'emplacement étant plus connu pour avoir été de longues années un café-concert puis un music-hall de renom.

Les Folies-Belleville ont ouvert leurs portes en 1872, et ont présenté des "tours de chants" - comme on disait à l'époque ! - jusqu'en 1947...

Maurice Chevalier, Edith Piaf se sont produits dans ce lieu, qui a également vu les débuts de Line Renaud !

Au temps du music-hall... - Photo © Albert Harlingue / Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/


Pour en revenir à l'épisode cinématographique qui nous intéresse, il semble que les premières projections aient eu lieu dans la première moitié des années 50 : j'en ai retrouvé la trace dans un programme de 1955, mais aucune mention de ce cinéma dans des documents de 1946 et 1950...

La fermeture définitive a eu lieu le soir du 4 novembre 1975 (merci à Fabrice !).

Comme tant d'autres cinémas de quartier, c'est aujourd'hui un supermarché qui occupe les lieux.

On devine le beau volume de cet ancien cinéma, visible depuis la rue Dénoyez, perpendiculaire à la rue de Belleville.


Localisation : Paris 20ème - 8, rue de Belleville

Merci à notre fidèle lecteur PdB pour les photos !

 En prime, un bonus "people" en cliquant ici !


6 commentaires:

  1. Cette salle est listée dans le Bellefaye de 1950 (arrêté à octobre 1949), ainsi que dans celui de 1973.

    LS

    RépondreSupprimer
  2. Ancien music hall ce cinéma avait la particularité d'avoir un couloir en demi-cercle ouvert sur la salle. Ce couloir servait jadis de fumoir.

    RépondreSupprimer
  3. Dans le film "Josette" ( 1937 ), Durandal, incarné par Fernandel, y passe sa première audition, où il bégaye une rengaine sentimentale. La façade des Folies Belleville est visible avant l'inoubliable prestation de Fernandel.

    RépondreSupprimer
  4. Message reçu de Fabrice Ferment qui travaille au CNC : "Le dernier bordereau que nous avons reçu au CNC est daté de la semaine
    44-1975 soit du 29 octobre au 4 novembre 1975.
    Cette salle a été fermée le 4 novembre au soir.
    Elle a terminé en beauté avec le film "La passion et la chair" qui a
    enregistré 684 entrées pour 4441 francs soit un prix de 6,50 francs."

    Merci pour cette précision qui permet de dater la fermeture de la salle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Coincidence ou hasard, il se trouve que la date d'ouverture du Folie-Belleville - ou en tout cas la/les toute(s) première(s) projection(s) de films auraient débuté dans la semaine du 29 octobre au 4 novembre 1947 (source "L'officiel des spectacles")
      Donc, soit quasiment jour pour jour 28 ans avant sa fermeture ! Apparemment, cette semaine là, la salle projetait le film "Madame Curie", de Mervyn LeRoy

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...