samedi 5 juin 2010

Grand-Action (Paris 5ème)


Ce cinéma est l'un des plus anciens encore en activité dans la capitale, puisque c'est en octobre 1907 que voit le jour le "Mésange-Cinéma", en lieu et place d'un ancien café-concert tenu par le célèbre Ernest Pacra.

Propriété de la société "Cinéma-Exploitation" qui gère plusieurs salles parisiennes, c'est alors un établissement de 550 places, avec balcon.

L'entrée du cinéma se faisait par la rue d'Arras (actuelle sortie de secours), où l'accès à la salle proprement dite se faisait après avoir traversé une cour à ciel ouvert.

En 1950, la salle de cinéma devient le "Celtic", et voit sa capacité ramenée à 400 places.

L'établissement se spécialise alors dans les films étrangers en version originale.

Vingt ans plus tard un nouveau bouleversement s'opère : le cinéma passe dans l'escarcelle du groupe Parafrance et devient en 1970 le "Studio Jean-Cocteau", avec une nouvelle salle de 300 places décorée de reproductions de dessins du célèbre poète.

L'histoire de ce lieu n'est décidément pas de tout repos, puisqu'en 1983 un changement radical s'opère avec la prise de possession du lieu par le célèbre duo Causse et Rodon, qui transforment le Studio Jean-Cocteau en un complexe de deux salles modernes, l'Action Rive-Gauche.

La plus grande salle (220 places) est baptisée "Henri-Langlois" : c'est un superbe amphithéâtre avec un écran panoramique incurvé de 10 mètres de base, équipé en Dolby et 70 mm !

La seconde salle (126 places à l'origine, puis 99 places), baptisée "Henri-Ginet" est plus classique mais non moins confortable.

Pendant de très longues années ce cinéma constitue le navire amiral du circuit Action, spécialisé dans les films américains des années 40 à nos jours.

De nombreux festivals y sont organisés, dont un célèbre "été Eastwood" qui aura fait courir les foules de cinéphiles et notamment votre serviteur !

En 1992, le cinéma est rebaptisé "Grand-Action".

Bien qu'il ait conservé son nom, le cinéma ne fait plus partie du circuit Action : suite à un différend entre les deux fondateurs du circuit ayant conduit à la cessation de leur collaboration, le Grand-Action est vendu en 2007.

Si la programmation reste dans la lignée de ses précédents propriétaires, il faut toutefois reconnaître que les films anciens tendent à s'effacer au profit d'œuvres plus contemporaines...

C'est un peu de l'esprit du lieu qui s'est évanoui... 

L'ancienne entrée du cinéma située au 3 rue d'Arras, devenue sortie de secours

Localisation : Paris 5ème - 5, rue des Ecoles

 

1 commentaire:

  1. Les salles du circuit Action ont beaucoup contribué à ma culture cinématographique du cinéma américain des années 30 à 70 .

    L'action Lafayette a été ma salle de prédilection dans les années 70 . Je n'oublie pas l'action République et l'action Christine .

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...