lundi 29 mars 2010

Variétés (La Ferté Saint-Aubin - 45)

Photo © Croquant, janvier 2009 - Licence Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0

Voici la superbe façade d'un cinéma hélas en sommeil...

Je n'ai guère d'informations sur cette salle de 400 places (source : annuaire Bellefaye 1969)...

Renaîtra-t-il un jour de ses cendres ?

Localisation : La Ferté Saint-Aubin (45) - Grande Rue

 

vendredi 26 mars 2010

UGC Odéon (Paris 6ème)


Sur le très animé boulevard Saint-Germain, en plein cœur du quartier latin, l'apparence de ce cinéma est restée quasiment inchangée depuis son ouverture le 19 septembre 1973...

Construit sur l'emplacement d'une ancienne librairie, ce complexe propose quatre salles (349, 280, 143 et 62 fauteuils).

Les salles sont sans charme particulier, la plus petite n'étant pas à recommander en raison de son exiguïté et de la taille minime de son écran, typique des années 70 ! 


De nos jours, les flèches qui indiquaient les portes d'entrées du cinéma ont disparu de la façade...

Localisation : Paris 6ème - 124, boulevard Saint-Germain

dimanche 21 mars 2010

Maine (Laval - 53)


Ce complexe de 4 salles a fermé ses portes en 2001, en concomitance avec l'ouverture d'un multiplexe en centre-ville, à l'instar des autres cinémas de Laval (53).

Avant d'être divisé en quatre en 1980, c'était un établissement avec une salle unique de 765 places (source : annuaire Bellefaye 1969).

Le cinéma a été entièrement détruit après sa fermeture, des fouilles archéologiques entreprises à son emplacement en 2007 ayant permis de mettre en évidence des vestiges urbains du Moyen-Age...

Localisation : Laval (53) - 8, place Saint-Tugal

 

vendredi 19 mars 2010

Alcazar (Asnières-sur-Seine - 92)


Totalement rénové en 1997, ce cinéma comporte quatre salles (300, 158, 91 et 98 fauteuils).

Son histoire remonte à l'année 1915, où le café-concert (ou caf'conc' comme on disait à l'époque...) de l'Alcazar devient un établissement cinématographique portant le même nom.

Photo libre de droit (domaine public)

Au tout début des années 20, le cinéma se transforme pour devenir un luxueux cinéma-concert de près de 1500 places, où les films sont projetés avec l'accompagnement d'un véritable orchestre symphonique !

 Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

C'est de cette époque que date la magnifique façade qui orne encore l'établissement de nos jours.

Photo libre de droit (domaine public)

Au début des années 60, l'Alcazar s'oriente vers les films d'auteur, et intègre le circuit restreint des Cinémas d'Art et d'Essai.

Pour survivre à la baisse de fréquentation qui se produit au début des années 70, une profonde transformation a lieu en 1971, avec la transformation de la grande salle en un complexe de 3 salles, qui prend le curieux nom de "Tricycle" en 1973 !

Vendu une première fois en 1986 par la famille Lescure qui l'exploite depuis ses origines, le cinéma est racheté en 1992 par la municipalité, et prend alors le banal nom de "Ciné-Asnières" jusqu'à l'année 1997, où le nouvel établissement, doté d'une salle supplémentaire, retrouve son nom d'origine.


La boucle est bouclée !

Localisation : Asnières-sur-Seine (92) - 1, rue de la Station

Merci à Jean-Paul.

 

mercredi 17 mars 2010

Cinéma de l'Abbaye (Bourgueil - 37)


Voici un cinéma de Touraine à la façade pour le moins inhabituelle !

Cette ancienne abbaye bénédictine abrite en son sein une salle de cinéma de 320 places, située dans un ancien réfectoire datant du XIIème siècle !


Le Cinéma de l'Abbaye propose des séances les vendredis, samedis et mardis soir, ainsi que le dimanche après-midi.

A noter que le musée de l'abbaye permet d'admirer deux anciens projecteurs, respectivement de marque Radion et Sornac.


Localisation : Bourgueil (37) - 4, rue du Jouteux

Merci à Christian.

 

samedi 13 mars 2010

Variétés (Béziers - 34)

Nouvelle incursion à Béziers (34), avec un magnifique établissement...


Voici l'historique des "Variétés", rédigé avec talent par Alex :

Construit en 1904 sur la structure d'une autre salle, l'Alcazar, il est un théâtre d'opérette avec salles de restaurant, jardin et salle de jeu.

Très vite, suite à des problèmes financiers, il se transforme en music-hall avec attractions cinématographiques aux entr'actes.

Dans les années 30, il est alternativement théâtre et cinéma.

Après la guerre il se consacre presque entièrement au cinéma comme salle de premières exclusivités.

Il périclite au début des années 80, et ferme en 1982.

Racheté, il est loué pour être boîte de nuit et subit de multiples ravages et saccages.

Depuis 2003, il est inscrit sur l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Fermé et en vente depuis des années, il peine à trouver un acheteur.

Les propriétaires ont réalisé des travaux de mise hors d'eau et les restaurations des gypseries qui avaient été dégradées.

La démolition en cours de la façade plaquée dans les années 50  va permettre de retrouver l'aspect original.


Une salle à sauver d'urgence...

 La salle vers 1920

Pour le plaisir des yeux, voici une galerie de photos qui nous permet d'apprécier la magnificence des lieux...















Localisation : Béziers (34) - 9, rue Victor-Hugo

Un grand merci à Alex, et pour en savoir plus sur cette salle et les autres cinémas biterrois, n'hésitez pas à visiter son site !

 

mercredi 10 mars 2010

Hollywood-Boulevard (Paris 9ème) / Complément

Grâce à la formidable collection photographique de Jean-Paul Machuré, et avec sa permission, voici une photo datant de 1938, qui nous permet de visualiser l'ancêtre du cinéma "Hollywood-Boulevard" : un magasin de vêtements pour hommes sous l'enseigne "Coutard", et devenu par la suite "O'Brial" avant sa transformation en salle de cinéma en 1973...


Je me suis permis de faire un zoom sur ce magasin à la façade majestueuse, situé au 4-6 boulevard Montmartre.


Localisation : Paris 9ème - 4 et 6, boulevard Montmartre

 

dimanche 7 mars 2010

Marcel-Pagnol (Malakoff - 92)

Cet article est consacré au premier établissement ainsi nommé à Malakoff (92), un second portant le même nom mais situé à une adresse différente l'ayant remplacé en 2006.


Le cinéma qui nous intéresse aujourd'hui était situé à l'emplacement d'une ancienne salle ouverte probablement au cours des années 20, dénommée le "Bijou".

En 1948, elle devient le "Celtic", et mène une tranquille existence de salle de quartier de 400 places jusqu'à sa fermeture définitive en 1972...

Elle restera fermée pendant près de vingt ans, et le 11 janvier 1992 une nouvelle salle de 150 places, baptisée "Marcel-Pagnol" et gérée par la municipalité est inaugurée !

La salle est inaugurée en présence de Jacqueline Bouvier, originaire de Malakoff, et ancienne épouse de l'écrivain et cinéaste Marcel Pagnol.


Mais en 2006, le cinéma "Marcel-Pagnol" connaît une nouvelle fermeture définitive, puis est transféré en 2007 dans un nouvel immeuble flambant neuf situé près de la mairie.

A compter du 11 novembre 2006, le lieu se transforme pour quelques années en salle de concerts sous le nom de "Jours de Fête".

A nouveau fermée, elle est hélas vouée à disparaître, puisqu'un programme immobilier va prochainement voir le jour en lieu et place du cinéma et des bâtiments adjacents...

Ironie du sort, l'immeuble de standing qui va être construit, baptisé le "7ème Art",  intégrera l'ancienne façade du cinéma pour un soi-disant "hommage" à l'ancienne salle disparue...

Personnellement, et j'assume mon point de vue, je trouve que cela relève du plus haut cynisme que de détruire une salle historique et de prétendre ensuite lui rendre hommage !

En attendant sa destruction, voici un hommage sincère à l'ancien cinéma "Marcel-Pagnol" avec ces quelques photos transmises par Jean-Paul, merci à lui !







The end...


Ajout du 4 janvier 2014 : ce qui reste de l'ancien cinéma... quelle tristesse !

 Capture d'écran © Google Maps
  
Localisation : Malakoff (92) - 47, avenue Pierre-Larousse

 

mardi 2 mars 2010

Vox (Vesoul - 70)


Qui pourra me donner des informations sur cette salle vésulienne et son histoire ?

Je n'ai retrouvé malheureusement aucune précision sur ce cinéma, dont la façade si triste a été photographiée en 2000, après sa fermeture...

Même mon annuaire Bellefaye de 1969 reste muet sur le sujet !

 Merci à Olivier.

Ajout du 12 novembre 2014 : l'ancien cinéma "Vox" a été reconverti en restaurant, comme en attestent les photos ci-dessous... Merci à Agnès !



Localisation : Vesoul (70) - 14, Place Pierre-Renet 

    
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...