dimanche 28 août 2011

Gaumont-Saint-Paul (Paris 4ème)

La foule se presse pour le film "Bébés à gogo" en 1956, avec un certain débutant nommé De Funès ! - © Bonnel Photo / Photographie publiée avec l'aimable autorisation de Monsieur Maurice Bonnel

L'entrée principale de ce cinéma, située sur la très passante rue Saint-Antoine, ne correspond en fait pas à la façade principale de ce très grand établissement de 2500 places, celle-ci étant située dans la perpendiculaire rue Saint-Paul.

C'est donc après avoir cheminé le long d'un interminable couloir que l'on atteignait une immense salle avec balcon.

C'est le 24 décembre 1915 que fut inauguré le "Grand Cinéma Saint-Paul", un établissement qui va vite devenir un des plus fréquentés de la capitale.

Entre les deux guerres mondiales, l'établissement est repris par le circuit Aubert, puis par le circuit Gaumont : il porte successivement les noms de Saint-Paul Aubert, puis Gaumont Saint-Paul (ou Saint-Paul Gaumont selon certains programmes !).

Les années 60 seront fatales à cette trop grande salle, qui fermera définitivement ses portes le 1er janvier 1967.

Le bâtiment a été rasé et remplacé par un ensemble immobilier, seule l'ancienne entrée de la rue Saint-Antoine a survécu, occupée de nos jours par un supermarché...

Capture d'écran © Google Maps

 Localisation : Paris 4ème - 73, rue Saint-Antoine et 38, rue Saint-Paul


12 commentaires:

  1. Oh, mais je connais parfaitement cet endroit ! Mon papa avait la boutique sur la droite : c'était encore un primeur dans les années 80 (c'est fou ça, j'y ai passé toute mon enfance à jouer dans la réserve, derrière !)...
    Je ne connaissais pas cette histoire, merci de m'avoir réveillé de très beaux souvenirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour j’ai très bien connu le quartier j'ai vécu chez ma grand mère au 73 de la rue st Antoine de ma naissance en 1953 a 1965avé vous entendu parler d’un accident dans le cinéma en 60 le logement de ma grand mère étai a quatrième étage les fenêtre donnais sur le toi du ciné qui étai un terrasse et on se baladai dessus et un jour j'ai traversé un vasistas- est j'ai fait une chute de sept mètre cinquante a époque je connaissait bien le marchant de légume il s appelais DOUR êtes- vous de la même famille cordialement

      Supprimer
    2. bonjour, j'ai très bien connu le quartier, j'ai vécu chez ma grand mère elle habitait au 73 rue st Antoine, juste la porte à droite du cinéma au quatrième étage, ses fenêtres donnaient sur le toit en terrasse du cinéma. Avec mon frère nous jouons sur jour j’ai traversé un vasistas et j'ai fait une chute de sept mettre cinquante je me suis retrouvé dans le cinéma dans les comble voila mon souvenir pour le marchand de légume je les connaissait bien a le poque il n’appelais DOUR moi aussi jy ais trainer dans la resserve cordialement
      Patrick
      Patrick

      Supprimer
  2. Je pense qu'il a fermé un peu plus tard, car je suis arrivé à Paris en septembre 68, et j'ai fréquenté ce cinéma pendant plus d'un an ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Cette date du 1er janvier 1967 figure dans un ouvrage de Jean-Jacques Meusy (Paris-Palaces, ou le temps des cinémas (1894-1918)).
      Par ailleurs, je possède un exemplaire de l'officiel des spectacles du 5 avril 1967, et le cinéma n'y figure plus. Idem pour un programme du 19 novembre 1968...

      Supprimer
    2. J'ai fréquenté ce cinéma en 68 et 69, sans l'ombre d'un doute, J'avais 16 et 17 ans. mais il ne passait plus de "première exclusivité" .. J'habitais au 20 de la rue St. Antoine et mes parents étaient gérant de l'hôtel de la Herse d'Or .. J'ai également fréquenté les 2 cinémas en face de la tour St. Jacques, rue de Rivoli cette même époque ...

      Supprimer
  3. J'ai vécu 50 ans rue Saint-Antoine. Jusqu'en 1950,la salle comptait 2200 places (Le Tout-Cinéma 1942 ou 1946). L'écran était à gauche (?). En 1950,le film Le rosier de madame Husson avec Bourvil a inauguré la nouvelle salle de 1300 places. Cette fois,l'écran était à droite.

    RépondreSupprimer
  4. Curieux. J'étais presque certain d'y avoir vu "l'Alliance" de Christian de Challonge en 1971.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis né en 1970, et j'y ai vu un dessin animé de Walt Disney (Blanche Neige, je crois), vers 1974. Une exploitation intermittente a donc dû être tentée. La rue St Antoine était magique à l'époque, avec ses voitures des 4 saisons, la gouaille des commerçants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi j’ai la nostalgie de ces marchand de quatre saisons de la rue st Antoine

      Supprimer
  6. Bonjour, je ne sais plus si j'ai déjà parlé de cette salle à travers un autre cinéma, toujours est-il que je me souviens d'y avoir vu dans ce cinéma - qui était devenu depuis longtemps une salle de quartier - deux films en reprise toute simple : "Le Gendarme de Saint-Tropez" et "20.000 lieues sous les mers" dans l'année qui est celle de 1967 au moins (pas avant). De ce cinéma de la rue Saint-Antoine, j'ai le souvenir effectivement d'un couloir important mais pas de la présence d'un balcon. Il faut que je précise que ce n'était pas de ce coté du quartier de la Bastille que je venais souvent. Pour moi, c'était la rue du Faubourg Saint-Antoine avec le cinéma "Saint-Antoine", mais également le "Voltaire", "Cyrano-Bastille" de la rue de la Roquette et "Le Liberté" (proche de la gare de Lyon). Michel Portier.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...