jeudi 11 août 2011

Royal (Boulogne-Billancourt - 92)



La presse s'est récemment fait l'écho (Le Parisien du 3 août 2011) de la disparition prochaine du bâtiment abritant le plus ancien cinéma de Boulogne-Billancourt (92), transformé en lieu de culte depuis 1985 et dont la belle salle de 706 places était restée quasiment intacte...

C'est en 1911 que le Kursaal (son nom d'origine) ouvre ses portes Route de la Reine.

Cet établissement était le plus prestigieux de la ville, avec son orchestre de dix musiciens présent en permanence à la fin des années 20 !

Racheté par la compagnie Pathé, il est rénové en 1935 par le célèbre architecte Bruyneel, à qui l'on doit entre autres le cinéma Marignan des Champs-Elysées.

A la fin des années 50, le Kursaal à l'appelation devenue désuète devient le Royal, et subit de nouvelles transformations en 1961.

Il tombe ensuite dans l'escarcelle de l'Union Générale Cinématographique (U.G.C.) en 1971 qui exploitera ce beau vaisseau jusqu'à sa fermeture définitive en 1985...


Les sorties de secours situées rue de Bellevue

L'ensemble du bâtiment va être remplacé par un programme immobilier.


Localisation : Boulogne-Billancourt (92) - 131 bis, route de la Reine

Merci à Bernard pour la communication de cette information.

Et merci à Jean-Paul pour les photos !

 

3 commentaires:

  1. Ce cinéma a appartenu a un moment donné vers les années 1960/70 au chanteur André Dassary qui habitait tout a coté rue de Sévres. Lors d'un entracte , courant à cette époque j'ai vu débuté le comique é humoriste SIM.

    RépondreSupprimer
  2. En ce qui concerne le KURSAAL, ce sont mes arrières-grands parents, la famille TENEGAL et leurs fils qui ont construit ce cinéma, dans le même temps ils ont construit de leurs mains l'immeuble 107ter rue du point du jour où ils ont ouvert un cinéma (la cabine de projection existe toujours), il y avait paraît-il un très joli bar pour l'entracte. Ensuite mon grand père a transformé ce cinéma en magasin "Sports et jeunesse" et mes parents ensuite ont créé l'OURS MARTIN, célèbre magasin de jouets. Je n'ai pas de photos, en 1942 une bombe a endommagé gravement l'immeuble et les photos et films ont été détruits. Françoise NOEL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce très intéressant témoignage !
      Effectivement, dans l'ouvrage "Le cinéma et les Hauts-de-Seine" il est fait mention d'un cinéma au 107 rue du Point-du-Jour, le "Ciné-Téné", entre 1922 et 1932 !
      Je suppose qu'il s'agit bien du cinéma construit par vos arrières-grands-parents.
      Les dates vous semblent-elles correctes ?
      Cordialement.
      Philippe CELERIER

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...