dimanche 3 mars 2013

Paramount Nice / Studio Nice (Nice - 06)

Capture d'écran © Google Maps

En novembre 1920, un cinéma très luxueux, le "Mondial", ouvre ses portes au numéro 5 de la rue de la Liberté, dans le centre de Nice.

Il est constitué d'une grande salle tout en longueur, et possède une vaste scène et un balcon.

En 1969, il devient le "Paramount", puis se divise en deux salles en 1976, comme il était de coutume à cette époque...

Les deux salles ont chacune leur nom : "Paramount-Nice" et "Studio-Nice".

La fermeture définitive de l'établissement intervient en 1987.

Derrière la façade et le hall d'entrée caractéristiques de l'ancien cinéma, c'est de nos jours une banque qui  occupe les lieux...

Captures d'écran © Google Maps

Localisation : Nice (06) - 5, rue de la Liberté

 

2 commentaires:

  1. Bonjour. Merci d'avoir par le biais de cet article, rendu hommage à cet illustre cinéma Nicois que j'ai bien connu. Cependant si vous me le permettez, je me souhaite apporter quelques corrections et complément d'information. Le Mondial fut trés longtemps une des plus importantes salle de cinéma de Nice. D'une capacité initiale de 1200 fauteuils, ce cinéma est entiérement rénové au sortir de la seconde guerre mondiale. A cette époque il propose outre sa grande salle de projection, un bar dit "américain", une piste de bowling, un dancing en sous sol ainsi qu'un élégant foyer au murs et plafonds rehaussés de fresques d'un style plutôt avant gardiste pour l'époque:étoiles, astres, voie lactée... En juillet 1968 aprés quelques mois de travaux, un cinéma d'un nouveau genre est inauguré en lieu et place du vieux Mondial. Il s'agit en effet du premier cinéma multisalles de la capitale Azuréenne. Propriété de la firme "Paramount" qui souhaitait avoir pignon sur rue à Nice, ce flambant cinéma de deux salles est tout logiquement baptisé "Cinéma PARAMOUNT". La plus grande salle qui reprend les volumes de l'ancienne salle unique est nommée "STUDIO PARAMOUNT". Elle posséde 950 fauteuils répartis entre l'orchestre et un spacieux balcon.Les matériaux utilisés sont des plus cossus, fauteuils Quinette, moquette épaisse "Coq de roche", tenture murale luxueuse. La seconde de taille plus modeste est baptisée " CLUB PARAMOUNT". Elle posséde quand à elle à peu prés 450 fauteuils. Elle est décorée dans un style anglais ( tissus écossais pour les murs, boiseries, luminaires luxueux). Ce cinéma possédait chose rare, deux facades et deux entrées sur la même rue, distantes l'une de l'autres d'un dizaine de mêtres et séparées par des commerces. La premiére toute en marbre a survécue de nombreuses années aprés la fermeture du cinéma, changeant seulement d'enseigne au profit de celle d'une agence bancaire, tout en gardant l'emplacement des affiches et des programmes. Cette facade a été démolie courant de l'année derniére. La seconde toute aussi imposante bien que secondaire, était entiérement recouverte par une immense cascade lumineuse constituée d'une miriade d'ampoules, au centre de laquelle tronait l'emplacement pour les affiches. Au dessus de cette facade lumineuse, une étroite marquise coiffée des 9 lettres en néon "PARAMOUNT". Au dessus de la porte vitrée se trouvait également une magnifique enseigne en néon annoncant en lettres pleins et déliés " 2 salles". Le grand hall était quant à lui entiérement recouvert de miroirs percés de vitrines lumineuses du plus belle effet accueillant les programmes des films en cours et à venir. On accédait aux caisses aprés avoir traversé une sorte de vestibule puis avoir gravi quelques marches. Ce magnifique cinéma construit pour traverser le siécle, ferme pourtant dans l'indifférence générale en 1987. Une partie du site est devenue un parking privé, par lequel on accéde par ce qui fut hier la fameuse facade lumineuse dont plus rien ne subiste, le reste des locaux est encore aujourd'hui une banque.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Bravo et merci pour ce formidable historique !
    Cordialement.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...