dimanche 31 juillet 2016

Gaumont Champs-Elysées Ambassade (Paris 8ème)


Si vous souhaitez voir un film dans ce complexe des Champs-Élysées, dépêchez-vous, car cet établissement de 7 salles avec ses 1568 places ferme définitivement ses portes ce soir à l'issue des dernières séances !

L'histoire de ce lieu concerne deux établissements qui ont été fusionnés.

Le plus ancien se situait au numéro 5 de la rue du Colisée, perpendiculaire aux Champs-Élysées, et avait pour nom originel le "Studio BGK", construit sur l'emplacement d'un ancien théâtre, le "Théâtre de l'Avenue" et ouvert en 1933.

En décembre 1934, il devient le "Cinéma de l'Avenue" après reconstruction et agrandissement de la salle dont la capacités est portée à 600 places.

Le 23 septembre 1959, un nouveau cinéma voit le jour dans un nouvel immeuble construit au numéro 50 de l'avenue des Champs-Elysées.

Il s'agit du cinéma "Ambassade-Gaumont", un très luxueux établissement de 1100 places dont 300 au balcon.

Au temps du cinéma "Ambassade-Gaumont" en 1965 - Photo © Gaston Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/

Mais revenons au "Cinéma de l'Avenue", qui se transforme en juin 1968 pour devenir le "Paramount-Elysées", avec une salle de 650 places avec mezzanine.

En décembre 1976, une seconde salle est ajoutée au "Paramount-Elysées".

Les deux cinémas vont faire histoire commune à partir du 4 mars 1981 : racheté par Gaumont, le "Paramount-Elysées" fusionne avec le cinéma du 50 Champs-Elysées pour donner naissance au "Gaumont-Ambassade", un complexe de 3 salles avec un hall commun et un long couloir menant aux anciennes salles du Paramount.

Le complexe va ensuite s'agrandir au fil des années : deux nouvelles salles sont créées en octobre 1981, une sixième voit le jour en décembre 1982 à l'emplacement d'un restaurant.

En 1987, la grande salle se scinde en deux, la nouvelle salle 1 correspondant à l'ancien balcon et la salle 2 à l'ancien orchestre.

Le complexe, qui comporte dorénavant 7 salles, poursuit une carrière de cinéma d'exclusivité avec ses deux grandes salles qui portent pendant plusieurs années le prestigieux label "Gaumontrama"'.

Le "Gaumont-Ambassade" en 1991

Le "Gaumont-Ambassade" photographié côté rue du Colisée en 1994

 Une des petites salles du complexe - Photo © Guillaume Capron, mai 2011 / Wikimedia Commons -  Licence Créative Commons Attribution 2.0 Générique

Depuis quelques années, le cinéma a pris le nom de "Gaumont Champs-Elysées Ambassade" et fonctionne de conserve avec son voisin du trottoir opposé, baptisé "Gaumont Champs-Elysées Marignan".



Hélas, ce dernier va se sentir bien seul, puisque l'exploitant Gaumont a décidé de fermer les 7 salles "Ambassade" au soir du 31 juillet 2016...

La raison officielle annoncée est que ce complexe ne répond plus aux standards actuels de confort et d'accessibilité...

La reconversion du lieu au profit d'un commerce de chaussures est déjà programmée...

Ce soir c'est une page qui se tourne, sur une avenue hélas de moins en moins cinéphile...

A qui le tour ?

Localisation : Paris 8ème - 50, avenue des Champs-Elysées

 

3 commentaires:

  1. Une bien triste nouvelle de plus !!! Décidément, c’est une hécatombe, en ce moment !
    Pour mémoire, l’ Ambassade-Gaumont à effectivement ouvert ses portes le 23 septembre 1959, en accueillant le film « Le chemin des écoliers » de Michel Boisrond (avec Bourvil-Ventura-Delon-Brialy), qui restera pendant 5 semaines en exclusivité !
    Suivront, entre autres, parmi les longues exclusivités : « La jument verte » (11 semaines), « Le dialogue des carmélites » (15 semaines), « Alamo » (10 semaines), « Exodus » (14 semaines), il a aussi accueilli « Le jour le plus long » pendant 25 semaines (avec près de 250 000 entrées !) et « Les 55 jours de Pékin » pendant 21 semaines (142 000 spectateurs) !!!… etc… etc…

    RépondreSupprimer
  2. Y faut bien rentabiliser l'échec des "visiteurs 3" ce navet....

    RépondreSupprimer
  3. Je suis dégouté toutes les salles de cinema mythiques de Paris sont en train de fermer ou de perdre leur âme.
    Le gaumont Alésia avec une architecture si charmante et si particulière à été rénové et a perdu tout son cachet d origine, le gaumont Italie 2 qui était la plus grande salle de cinema à Paris a fermé lui aussi. C est l hécatombe il reste seulement plus que le grand Rex en espérant que ce dernier ne soit pas transformé en building supermarché comme le chante si bien Eddy Mitchell...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...