samedi 27 août 2016

Cinéma du Panthéon (Paris 5ème)


Situé en plein cœur du quartier latin, à deux pas de la Sorbonne et du Panthéon auquel il doit son nom, cet établissement d'art et d'essai est l'un des plus anciens cinémas en activité dans la capitale !

C'est en effet dès le mois de février 1907 que voit le jour le cinéma "Omnia-Pathé Victor Cousin", à l'emplacement d'un ancien gymnase.

La salle peut accueillir 375 spectateurs dont 50 prennent place dans un petit balcon.

A partir de mai 1930, la salle est reprise par un propriétaire qui va la conserver 60 ans : il s'agit d'un jeune producteur nommé Pierre Braunberger.

A son actif, il équipe le "Cinéma du Panthéon" - ainsi renommé - pour les projections sonores, et il est le premier à diffuser des films en version originale !

Photo libre de droit (domaine public)

Après la mort en novembre 1990 de son propriétaire historique, la salle est reprise l'année suivante par le propriétaire du circuit parisien "Acacias-Cinéaudience" et devient le "Reflet-Panthéon" en mai 1991.

Quelques mois plus tard, le cinéma se spécialise dans les films européens et se renomme en septembre 1991 "Europa-Panthéon".


En novembre 1998, le cinéma est repris pour quelques années par le circuit provincial "Diagonal", et il est rebaptisé à cette occasion "Diagonal-Europa".

Le cinéma en 1999. Le nom "Diagonal" a été ajouté sur la façade...

Le 1er avril 2001, le cinéma retrouve son nom de 1930, le "Cinéma du Panthéon", à l'occasion de la reprise de la salle par la société de production "Why Not Productions".

Une rénovation complète du cinéma est entreprise entre juin et décembre 2006, avec également la création au premier étage d'un espace de réception.


La salle a aujourd'hui une capacité de 270 places, dont toujours 50 au balcon.

Localisation : Paris 5ème - 13, rue Victor-Cousin

 

samedi 20 août 2016

Royal (Longeville-lès-Saint-Avold - 57)


Ce cinéma mosellan, le "Royal", a eu un destin assez étonnant...

A l'origine, il s'agissait d'un théâtre avec une scène assez profonde (5 mètres par 8), construit au début du XXème siècle.

L'ossature de la charpente et des piliers des murs était entièrement métallique.

Le cinéma fait tardivement son apparition, vers la première moitié des années 50.

Equipée d'un balcon, la salle peut accueillir 417 spectateurs.

Une curiosité résidait dans le fait que la cabine de projection ne comportait initialement qu'un seul projecteur, obligeant à une interruption en milieu des films.

Heureusement, une nouvelle installation réalisée au début des années 60 avec deux projecteurs a permis de corriger cet inconvénient.

Au milieu des années 70, l'établissement ferme définitivement ses portes.

Une reconversion pour le moins surprenante se produit alors pendant quelques temps, avec le développement d'une activité de terrain de golf !

Depuis 1993, c'est un magasin de matériel de plongée qui occupe les lieux, et le sous-sol de la scène - qui servait de stockage pour les accessoires de théâtre - est occupé par un bassin.




Aujourd'hui, il ne reste que l'écran pour témoigner de l'ancienne activité cinématographique...

Localisation : Longeville-lès-Saint-Avold (57) - 5, rue de Porcelette

Merci à Monsieur Daniel Collin.

dimanche 14 août 2016

Gaumont Champs-Elysées Ambassade (Paris 8ème) / Fermeture définitive


Le cinéma a donc définitivement fermés ses portes après les dernières séances du dimanche 31 juillet 2016.

Si les supports d'affiches servent encore à la promotion des prochaines sorties de films dans les salles Gaumont, à l'intérieur de l'établissement les opérations de démontage des sièges ont déjà commencé...


Sur les affiches apposées sur les portes, un détail m'interpelle...


Pourquoi les "chers spectateurs" ne sont-ils pas invités à se rendre au complexe situé de l'autre côté des Champs-Elysées ?

Le "Gaumont Champs-Elysées Marignan" serait-il condamné à son tour, à plus ou moins brève échéance ?

Pour l'ancien "Ambassade" en tout cas, les dés sont jetés, puisqu'un magasin de chaussures va remplacer ce qui fut un cinéma de prestige...


Profitons encore de la vue des façades...








Localisation : Paris 8ème - 50, avenue des Champs-Elysées

 

samedi 6 août 2016

Gaumont-Mistral (Paris 14ème) / Fermeture définitive

Au soir du mardi 19 juillet 2016, après les dernières séances, le "Gaumont-Mistral" a cessé pour toujours son activité cinématographique entamée 105 ans plus tôt !

Son arrêt de mort  a été signé par la réouverture du "Gaumont-Alésia" voisin, après deux années de travaux.







Pour ceux qui n'auraient pas encore compris, c'est indiqué sur les portes...


Le cinéma est voué à la destruction, au profit d'un ensemble immobilier...

Localisation : Paris 14ème - 70, avenue du Général-Leclerc

Merci à mon frère Jean-Luc pour ce reportage photo.


dimanche 31 juillet 2016

Gaumont Champs-Elysées Ambassade (Paris 8ème)


Si vous souhaitez voir un film dans ce complexe des Champs-Élysées, dépêchez-vous, car cet établissement de 7 salles avec ses 1568 places ferme définitivement ses portes ce soir à l'issue des dernières séances !

L'histoire de ce lieu concerne deux établissements qui ont été fusionnés.

Le plus ancien se situait au numéro 5 de la rue du Colisée, perpendiculaire aux Champs-Élysées, et avait pour nom originel le "Studio BGK", construit sur l'emplacement d'un ancien théâtre, le "Théâtre de l'Avenue" et ouvert en 1933.

En décembre 1934, il devient le "Cinéma de l'Avenue" après reconstruction et agrandissement de la salle dont la capacités est portée à 600 places.

Le 23 septembre 1959, un nouveau cinéma voit le jour dans un nouvel immeuble construit au numéro 50 de l'avenue des Champs-Elysées.

Il s'agit du cinéma "Ambassade-Gaumont", un très luxueux établissement de 1100 places dont 300 au balcon.

Au temps du cinéma "Ambassade-Gaumont" en 1965 - Photo © Gaston Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/

Mais revenons au "Cinéma de l'Avenue", qui se transforme en juin 1968 pour devenir le "Paramount-Elysées", avec une salle de 650 places avec mezzanine.

En décembre 1976, une seconde salle est ajoutée au "Paramount-Elysées".

Les deux cinémas vont faire histoire commune à partir du 4 mars 1981 : racheté par Gaumont, le "Paramount-Elysées" fusionne avec le cinéma du 50 Champs-Elysées pour donner naissance au "Gaumont-Ambassade", un complexe de 3 salles avec un hall commun et un long couloir menant aux anciennes salles du Paramount.

Le complexe va ensuite s'agrandir au fil des années : deux nouvelles salles sont créées en octobre 1981, une sixième voit le jour en décembre 1982 à l'emplacement d'un restaurant.

En 1987, la grande salle se scinde en deux, la nouvelle salle 1 correspondant à l'ancien balcon et la salle 2 à l'ancien orchestre.

Le complexe, qui comporte dorénavant 7 salles, poursuit une carrière de cinéma d'exclusivité avec ses deux grandes salles qui portent pendant plusieurs années le prestigieux label "Gaumontrama"'.

Le "Gaumont-Ambassade" en 1991

Le "Gaumont-Ambassade" photographié côté rue du Colisée en 1994

Depuis quelques années, le cinéma a pris le nom de "Gaumont Champs-Elysées Ambassade" et fonctionne de conserve avec son voisin du trottoir opposé, baptisé "Gaumont Champs-Elysées Marignan".



Hélas, ce dernier va se sentir bien seul, puisque l'exploitant Gaumont a décidé de fermer les 7 salles "Ambassade" au soir du 31 juillet 2016...

La raison officielle annoncée est que ce complexe ne répond plus aux standards actuels de confort et d'accessibilité...

La reconversion du lieu au profit d'un commerce de chaussures est déjà programmée...

Ce soir c'est une page qui se tourne, sur une avenue hélas de moins en moins cinéphile...

A qui le tour ?

Localisation : Paris 8ème - 50, avenue des Champs-Elysées

 

vendredi 8 juillet 2016

[Actualité] Gaumont-Alésia (Paris 14ème) / Les travaux s'achèvent...

Avec pour l'instant dix mois de retard sur le planning initial, les travaux de construction du nouveau "Gaumont-Alésia" à la façade pour le moins étonnante sont en voie d'achèvement...

L'ouverture est prévue en septembre prochain.




Localisation : Paris 14ème - 73, avenue du Général-Leclerc

Merci à mon fiston !

dimanche 3 juillet 2016

Eden (Sarreguemines - 57)

Le cinéma "Eden" en 1960 - Droits Réservés

Le cinéma "Eden" de Sarreguemines (57), dont la carte postale ci-dessus présente la version après reconstruction, a ouvert ses portes en 1927 sur l'emplacement d'un garage.

L'établissement d'origine pouvait accueillir 700 spectateurs.

Le cinéma "Eden" en 1941 - Photo libre de droit (domaine public)

Entre juin et octobre 1943, il devient temporairement le "Palast Filmthéater", avant d'être entièrement détruit par un bombardement allié.

Le cinéma "Palast Filmtéater" le 10 octobre 1943 - Photo libre de droit (domaine public)

Il est reconstruit en 1949, avec une nouvelle salle de 915 places dont 296 au balcon.

En 1956, un nouvel écran de 12 mètres de long sur 3 mètres de haut est installé.

Il a définitivement fermé ses portes en 1985, et un grand magasin de vêtements s'installe pour quelques années à l'emplacement de l'ancien orchestre.

Ce magasin ayant à son tour fermé ses portes, les locaux sont aujourd'hui à l'abandon.



Localisation : Sarreguemines (57) - 4, rue Louis Pasteur

Un grand merci à Monsieur Daniel Collin, qui a fait son apprentissage de projectionniste dans cet établissement.

 

samedi 18 juin 2016

Gérard-Philipe (Le Plessis-Robinson - 92)


Situé au sein de la nouvelle "Maison des Arts" qui a ouvert ses portes le 11 juin 2016, le cinéma "Gérard-Philipe" est le nouveau cinéma municipal, qui succède à l'ancien qui portait le même nom, situé à quelques centaines de mètres, et fermé depuis le 2 décembre 2015.



Alors que le précédent ne comportait qu'une salle de 192 places, celui-ci est doté de deux salles de 250 et 150 places.

 La salle 1 photographiée le jour de l'inauguration de la "Maison des Arts"

  La salle 1 photographiée le jour de l'inauguration de la "Maison des Arts"

 La salle 2 photographiée le jour de l'inauguration de la "Maison des Arts"

Toutes deux en gradins, elles sont équipées d'écrans haute définition, de projecteurs numériques 4K et 3D Dolby, d'amplification sonore pour les malentendants et audiodescription pour les malvoyants.

Les premières projections dans ce nouveau cinéma ont débuté le mercredi 15 juin 2016.


La programmation reste variée, allant des films "grand public" aux œuvres "art et essai" en version originale, sans oublier les films et dessins animés à destination de la jeunesse.


Localisation : Le Plessis-Robinson (92) - 1, place Jane-Rhodes

 

mercredi 8 juin 2016

Cinéma des Coutures (Bagnolet - 93)

Photo libre de droit (domaine public)

Certains établissements cinématographiques ont eu une existence très courte...

C'est le cas du "Cinéma des Coutures", du nom d'un quartier de la ville, qui avait ouvert ses portes au mois de janvier 1913, et qui les a refermées définitivement à la fin de la première guerre mondiale !

Admirez au passage le paon faisant fièrement la roue et trônant au sommet de la façade...

Localisation : Bagnolet (93) - Rue Jules-Ferry

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...