samedi 30 mai 2009

Caméo Saint-Sébastien (Nancy - 54)

Photo publiée avec l'aimable autorisation du site www.monptidoi.com

Dans le centre-ville de Nancy (54), ce cinéma de 4 salles (399, 395, 134 et 133 places) est principalement consacré aux films d'auteurs en version originale sous-titrée, qui ne sont généralement pas diffusés dans les complexes et multiplexes traditionnels...

Il est le complément de l'autre complexe de 4 salles (Caméo Commanderie) déjà exploité par la même équipe, qui entend promouvoir la cinéphilie sous son meilleur jour : ici on ne vend pas de pop-corn ou de boissons, et les spectateurs viennent pour voir des films en salle dans de bonnes conditions, et non pas pour téléphoner ou discuter !



Entièrement rénové en 2005, ce cinéma était auparavant la propriété du groupe UGC (photo ci-dessus prise au temps de l'UGC Saint-Sébastien) qui y diffusait des films grand public en version française.

Grâce à un accord commun et un partenariat entre les deux protagonistes, l'équipe du Caméo a ainsi pu ouvrir son deuxième cinéma à Nancy.

En remontant encore dans le temps, c'est le cinéma "Pathé" qui occupait l'emplacement actuel du Caméo Saint-Sébastien (une salle unique de 945 places en 1969).

Localisation : Nancy (54) - 6, rue Léopold-Lallement


21 commentaires:

  1. A Nancy, je me souviens également du cinéma RIO (complexe de 9 salles dont une grande avec balcon) qui a fini sa carrière suite à un incendie et non loin un GAUMONT de 4 salles qui a du fermer à la fin des années 80. Quelqu'un a -t-il des photos de ces établissements ?

    RépondreSupprimer
  2. Je tiens à apporter quelques autres précisions sur ce cinéma, qui fait partie des trois derniers encore en activité à Nancy, et qui est sans doute l'un des plus anciens de la ville. En effet, aux alentours de 1908, cette salle offrait déjà des spectacles cinématographiques, sous le nom de "Cinéma-Théâtre Salle Déglin". Dans les années 30, la Salle Déglin est devenue le Cinéma Pathé. Cette salle unique a été transformée en multi-salles dans les années 70, et c'est vraisemblablement à cette époque que des tôles de couleur rose saumon ont été installées par-dessus la façade. Bien évidemment, il ne reste rien du décor intérieur d'origine. Ce cinéma a de nouveau changé de nom vers le milieu des années 90, pour devenir l'"UGC Saint-Sébastien". Puis, au début des années 2000, dernier changement de nom : "Caméo Saint-Sébastien". Lors de travaux de rénovation de la façade, à l'été 2005, les tôles des années 70 ont été ôtées, découvrant un décor typiquement années 50 ("Pathé" en grosses lettres rouges, frise en forme de pellicule de cinéma sur laquelle apparaissent des personnages, notamment un cow-boy échappé d'un western...). Cette vieille façade n'a pas été restaurée, et a été recouverte de briques en terre cuite (façade actuelle). Les murs du cinéma appartiennent toujours à l'évêché de Nancy.

    Pour information, je collecte depuis quelques années des documents et des photographies sur les salles de cinéma de Nancy et des autres villes de Lorraine. Je compte créer un blog dans les mois à venir : je vous tiendrai au courant.

    RépondreSupprimer
  3. Je précise pour "Anonyme" que je possède des photos du Rio (qui a effectivement brûlé en 1988) et du Gaumont (ex-"Empire"), qui a fermé vers le milieu des années 90. Elles seront publiées bientôt sur mon blog consacré aux cinémas de Lorraine.

    Pour la petite histoire, il y a eu durant le XXème siècle plus d'une quinzaine de salles de cinéma à Nancy. Il n'en reste aujourd'hui que 3, dont une seule (le "Caméo-Commanderie") qui a gardé une façade un tant soit peu authentique.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à André pour ces précisions utiles et fort intéressantes !

    Nous attendons avec impatience votre blog !

    RépondreSupprimer
  5. Dans les années 60, on trouvait de trés nombreuses salles de cinema à Nancy, dont:
    -Le CAMEO au 16 rue de la commanderie (600 fauteuils)
    -Le CASINO au 41 rue Saint georges (800 fauteuils)
    -Le CINEPARC au 90 avenue de la Garenne (650 fauteuils)
    -Le COLISEE au 57 rue Saint Jean (800 fauteuils)
    -L'EDEN au 3 rue Benit (930 fauteuils)
    -Le GAUMONT EMPIRE au 17 rue Saint Dizier (1200 fauteuils)
    -Le LYNX au 54 rue Mon Desert (1040 fauteuils)
    -Le MAJESTIC au 22 rue Saint Dizier (640 fauteuils)
    -L'OLRY au 151 avenue de Strasbourg (760 fauteuils)
    -L'OLYMPIA au 63 et 65 rue Jeanne d'Arc (570 fauteuils)
    -Le PATHE-CINEMA au 6 rue Leopold Lallement (1100 fauteuils)
    -Le RIO (1600 fauteuils)
    -Le CINEMA THIERS, Place Thiers (820 fauteuils)
    -Le CINE UNION au 39 bis Faubourg des trois Maisons (530 fauteuils)
    -Le VOX au 91 avenue du XXe Corps (350 fauteuils)

    A cette époque d'autres avaient deja fermé durant les années 50.

    RépondreSupprimer
  6. bravo pour ce site sur les cinoches de nancy des années 60,j'y suis allé avec mes potes voir tout se qui passait sur grand écran,les actualitées,l'entracte,tout une époque.je serais heureux de voir les photos les cinés de nancy aujourd'hui diparus,comme le propose un intervenant,que de souvenirs de mon adolescence.merci

    RépondreSupprimer
  7. André, merci de nous faire savoir quand ton blog sera créé. Je recherche des photos du RIO (intérieur et extérieur) tel qu'il était avant sa transformation en complexe. Ceci pour alimenter un forum sur Jimi Hendrix qui y a joué le 14 octobre 1966 en lever de rideau de Johnny Hallyday.

    RépondreSupprimer
  8. Malheureusement, je n'ai pas encore eu le temps d'ordonner mes archives, et de commencer à publier un blog... Cela se fera sans doute dans les mois à venir.

    RépondreSupprimer
  9. que de souvenirs dans ce cinéma "le rio" appartenant a madame pontet.j'aimerais moi aussi revoir des photos pour la bonne raison que j'y ai travaillé comme opérateur projectioniste en 1974 et 1975.

    RépondreSupprimer
  10. et aussi retrouver mon copain de l'époque jacky wuller qui travaillait avec moi .

    RépondreSupprimer
  11. j'ai travaillé comme assistant directeur du RIO de mars 78 à décembre 79. les week end je dirigeais les 2 salles de St DIZIER (52) qui appartenaient au meme circuit.
    Fondé par André PONTET (distributeur à DIJON) qui est décédé durant mon séjour, le PDG était son fils Geoges (qui décédapeu aprés mon départ) aidé par son fils Yves pour la programmation des salles et de leur circuit (Epinal, luxeuil, toul...)Selon le chef opérateur (Mr WURST) le RIO était une salle unique à l'origine; une 2° salle (melies) fut ajoutée sous le balcon;le dancing du dessous fut transformé en 3 salles( bourvil, fernandel, raimu) et une petite salle (delluc) fut ajoutée sous le balcon de la grande (lumière).
    Le siége social était rue de l'armée PATTON (peut etre au 24).
    La salle en face du RIO était programmée par parafrance.
    Le paramount (2 salles) devint l'UGC plus tard. UGC qui racheta ensuite le PATHE.
    Le circuit PONTET avait un accord de programmation avec UGC mais pas un contrat ferme, c'est ainsi que UGC les laissa tomber à peu prés au moment où le complexe passait à 9 salles. C'est un autre fils PONTET, ancien bras droit de JJ Servan Schreiber qui prit la direction du groupe.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai travaillé au RIO comme assistant directeur de mars 78 à décembre 79. dont les week end dans les 2 salles du groupe à St DIZIER (52). Selon le chef opérateur (Mr WURST) le RIO était bien sur une salle unique; il fut ajouté une autre salle (MELIES) sous le balcon; puis 3 salles (bourvil, fernandel, raimu) furent ajoutées à la place du dancing situé au sous sol et une petite (delluc) ajoutée sous l'escalier du balcon de la grande (lumière)
    Le fondateur de la société André PONTET décéda pendant mon séjour; il semble avoir débuté dans le métier dans la région de DIJON.
    Son fils GEORGES dirigeait la société, avec le fils de celui ci (YVES) à la programmation.
    La société dont le siège était rue de l'ARMEE PATTON possédait et/ou programmait des salles dans toutes la région (Epinal, pont a mousson, toul, vitry le françois, luxeuil...) Elle avait un accord mais pas de contrat ferme avec UGC
    qui les "laissa tomber" au moment du passage à 9 salles pour reprendre le PARAMOUNT puis le PATHE. PARAFRANCE exploitait la salle située en face où travaillait un certain JACKY.
    Aprés la disparition de Georges PONTET un autre fils, ex bras droit du député JJSS prit la direction de la société.

    RépondreSupprimer
  13. A la fin des années 70 (j'ai travaillé au RIO de mars 78 à décembre 79 pour la Sté PONTET) il y avait aussi les 4 salles classées X (une passait en général un film d'horreur) du circuit COMBRET qui possédait aussi le COLISEE. Le directeur d'alors s'appelait Mr COLLIGNON.

    RépondreSupprimer
  14. bonjour a tous les fans de ciné;
    a mon époque 74 et 75, les pornos étaient passés au majestic. j'ai bien connu mr WURTZ et un ouvreur du prénom de mr jean comme l'appellait madame pontet ; un ancien de la gendarmerie qui arrondissait ses fins de mois de cette façon. mais celui avec lequel j'ai le plus de souvenirs est jacky WULLER. on était devenu copains et je n'ai eu aucune nouvelles de lui depuis mon départ fin 75.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai été opérateur dans les années 60 au Thiers (Simplex XL1000), au Colisée (National Emon M1), au Majestic (Victoria 4) et au Pathé (Kelly, puis Prevost...), au LUX (Emon M2) au Caméo Commanderie (Ernemann II) et au Casino. (je sais plus.. MIP17??) et aussi à l'Eden (Philips FP6) ....
    J'ai fort bien connu le RIO -salle unique- (Victoria 10) et l'Empire-salle unique- (Westrex X70)
    Je n'ai malheureusement aucune photo...
    brethmas@free.fr

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour,

    je recherche des photos du cinéma Le Rio, rue Saint-Dizier à Nancy.

    Est-ce que qq'un connait le numéro exact de l'emplacement du cinéma Le Rio ?

    L'Empire (Gaumont) était au 17 de la rue Saint Dizier et le Rio ??

    Merci pour votre (éventuelle) aide

    Bien cordialement
    Pierre Lanot
    pierlanot@aol.com

    RépondreSupprimer
  17. Je ne connais pas l'adresse exacte et je n'habite plus à Nancy, donc je ne pourai pas aller sur place pour préciser, mais c'est juste à côté de la Banque Kolb (ex Gaumont Empire) et en face de la Librairie la Sorbonne.

    Il y a un renfoncement (le bâtiment ou se trouvait le cinéma est en retrait et il y a un petit parvis devant avec des escalators qui donnent sur un parking) Au rez de chaussée du bâtiment, il y a des locaux commerciaux très souvents vides.
    Il ne subsiste rien pouvant évoquer un cinéma à l'extérieur.

    A en croire Google Street View, c'est entre le 17 et 19 rue Saint Dizier

    RépondreSupprimer
  18. Quelqu'un sait-il en quelle année le RIO est devenu un multiplex?

    RépondreSupprimer
  19. je suis à la recherche d'une photo du cinema CAMEO de Viviez en aveyron : qui pourrait me transmettre le lien informatique si tel est le cas, ou la photocopie de la photo ou carte postale ? C'est pour une personne âgée à qui cela fera bien plaisir. Mon tél 0638247868. Merci vraiment pour votre aide.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    Je dispose de 4 fauteuils très anciens de cinéma provenant du cinéma le RIO à Nancy.
    Je désire les vendre. Si vous êtes intéressé, je peux envoyer des photos. Voici mon adresse email : rabotpaty@aol.com.
    Cordialement
    Patricia

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour !
    je cherches des informations à propos du cinema rio
    ainsi qu'au sujet de l'incendie qui y a eu lieu en 88.
    Ne pouvant pas me deplacer a nancy ces mois prochains
    je suis curieux de tout renseignements à ce sujet :)
    merci d'avance ! A

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...