dimanche 31 mai 2009

Temple (Paris 11ème)



Attention, l'histoire de cette salle de cinéma, aujourd'hui disparue, est longue et tourmentée...

Sa dernière appellation n'a duré que quelques mois, pendant lesquels des séances éphémères de cinéma ont eu lieu alors que l'endroit s'était converti au théâtre...

Mais revenons aux origines !

En 1912, une salle de cinéma de 500 places est créée au rez-de-chaussée d'un nouvel immeuble de la rue du Faubourg-du-Temple, qui a pris la place d'un cirque...

 Photo libre de droit (domaine public)

Elle est baptisée "Consortium".

En 1922, le cinéma doit s'effacer au profit du music-hall, et devient le "Temple-Concert".

Mais en 1930, alors que le cinéma parlant donne un second souffle au septième art, celui-ci réinvestit les lieux et la salle devient le "Templia" en perdant au passage 100 places.

Le "Templia" poursuit sa vie tranquille de cinéma de quartier jusqu'en 1969, année à partir de laquelle il est repris par les deux fondateurs du circuit "Action" et devient "l'Action-République".

L'ancienne décoration de 1930 disparaît totalement au profit d'une architecture des plus modernes pour l'époque : le noir remplace le rouge, le rideau d'écran disparaît, des luminaires modernes remplacent les lustres...

En 1985, le circuit "Action" passe la main, et la salle devient le "Républic-Cinémas", avec un "s" car l'ouverture envisagée d'une deuxième salle ne s'est finalement jamais faite...

L'endroit propose alors une multi-programmation en tandem avec le cinéma "Le Denfert".

Nouvelle formule et nouveau changement de nom en 1992, quand le cinéma passe dans les mains de l'exploitant Simon Simsi et devient le "Reflet-Républic" avec toujours une programmation art et essai, et une salle entièrement rénovée qui comprend alors 270 places.

Avec l'arrivée d'un nouveau propriétaire en 1995, le cinéma devient plus sobrement le "République" et poursuit sa programmation art et essai.

A noter que la "Cinémathèque Française", à la recherche de lieux de projection, occupe partiellement la salle entre octobre 1993 et septembre 1997.

A la fin de l'année 2001, un changement important de cap s'opère, et le cinéma se spécialise dans une louable mais périlleuse programmation axée sur les courts-métrages... il devient alors le "Cinéalternative".

Hélas, disposant de peu de soutiens financiers, l'entreprise était vouée à l'échec... et le Cinéalternative met la clé sous la porte en avril 2003...

Le lieu devient alors un théâtre, le "Temple", et propose encore quelques séances sporadiques de cinéma jusqu'en juillet 2003, principalement des films pour enfants...

 Capture d'écran © Google Maps

Depuis cette date, le cinéma n'est plus qu'un souvenir, et le théâtre "Le Temple" a réussi la gageure d'ouvrir 3 autres salles tout en conservant le volume de l'ancienne salle de cinéma !

Mise à jour du 19 janvier 2016 :  depuis décembre 2014, le théâtre est devenu l'"Apollo Théâtre", et la grande salle, correspondant à l'ancienne salle de cinéma, a été équipée pour la projection de films en 3D... Peut-être verra-t-on un jour à nouveau du cinéma dans ce lieu ?

Capture d'écran © Google Earth

Localisation : Paris 11ème - 18, rue du Faubourg-du-Temple


3 commentaires:

  1. J'ai travaillé récemment dans ce théâtre et le matériel de projection est toujours opérationnel. Il leur arrive encore de temps en temps de privatiser la salle pour des séances "équipe" ou des projo-test. C'est le responsable de la sécurité du site qui est l'opérateur attitré.
    Bravo pour votre blog. Vivement d'autres articles (Le Bergère, l'Action Lafayette, les 3 Haussmann à Paris 9e ou bien l'Arcel à Corbeil me viennent à l'esprit...)

    RépondreSupprimer
  2. Dans les années 50 les habitués du quartier appelaient ce cinéma "la Cave" à cause de l'escalier qu'il fallait descendre pour accéder à la salle...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...