samedi 29 août 2009

Action-Christine-Bis (Paris 6ème)

Pendant quelques années, ce petit complexe de deux salles (100 et 70 places) fut le frère du voisin "Action-Christine", situé quelques mètres plus loin dans la perpendiculaire rue Christine.

C'est en 1973 que voit le jour ce cinéma d'art et d'essai, à salle unique à l'époque, baptisé "Grands-Augustins" en référence à la rue dans laquelle il est situé.

Au début des années 80, il est rebaptisé "Nickel-Odéon".

Un changement de cap s'opère en 1982, avec l'adjonction d'une deuxième salle et l'intégration du cinéma au circuit Action sous le nom d'Action-Christine-Bis.

C'est un cinéma moderne et très confortable, qui seconde alors avantageusement les deux salles vieillissantes de son binôme de la rue Christine.

Pour peu de temps hélas, puisque le 16 octobre 1990 le cinéma ferme définitivement ses portes, au moment où la crise commence à gagner les rangs de l'art et essai...


Le cinéma est resté de très nombreuses années fermé, la façade recouverte d'affiches, laissant subsister l'espoir d'une résurrection...

De nos jours, c'est devenu le siège d'une association dénommée "Centre Cultuel des Grands-Augustins", dont le but est "l'organisation d’activités cultuelles ainsi que le développement des études et connaissances diverses, s’appuyant notamment sur les écrits bibliques, la mise en commun des connaissances acquises et leur propagation par tous moyens légaux, soit, sans être limitatif, réunions publiques ou privées, projections vidéo ou cinématographiques, conférences, articles, rapports, etc" (Journal Officiel du 06/05/2006)



Derrière cette façade austère et anonyme, on peut donc supposer que les salles de cinéma sont toujours existantes, mais dans un rôle hélas bien éloigné de leur vocation initiale...

 L'ancien hall du cinéma, et la porte d'accès à la salle située au rez-de-chaussée

L'escalier d'accès à l'ancienne salle située au sous-sol

Localisation : Paris 6ème - 10, rue des Grands-Augustins


5 commentaires:

  1. A l'époque des Grands-Augustins, il s'était spécialisé dans la diffusion des films de concert "pop" comme on disait à l'époque, et autres films documentaires musicaux.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que tu fais une confusion avec une autre salle, le "Vidéostone", située au 17 de la rue des Grands-Augustins, et qui a fermé ses portes au 2ème trimestre 1984...

    RépondreSupprimer
  3. Ahhh... le Vidéostone :) Mais je maintiens : j'ai vu aux Grands-Agustins le 6 mai 1975 "Celebration at Big Sur", sur un festival de pop post-Woodstock en Californie, et à la même époque "H Music", un programe de films musicaux autour d'Hendrix (date non enregistrée, peut-être en novembre de la même année).

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu aussi "Big Sur" le 30 avril 75 (j'aimerais bien le revoir) aux "Grands-Augustins". Puis j'y ai vu "The Challnge" avec Orson Welles en 77, c'est à peu près tout...
    Et je me souviens du Vidéostone qui ne passait que des bandes musicales, de l'autre côté de la rue; je n'y ai jamais été.
    LS

    RépondreSupprimer
  5. Ah ben tiens, on en apprend sur ce site. Moi qui fréquente l'Action Christine dix fois ou quinze fois par an depuis vingt ans, j'ignorais qu'il avait eu un petit frère juste à côté. Il est vrai que je suis arrivé à Paris juste avant sa fermeture...

    Bravo pour ce blog qui me rappelle la tentative à laquelle j'ai participé il y a dix ans (toujours en ligne : http://www.lumiere.org/salles/index.html , mais de plus en plus périmé...)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...