jeudi 8 juillet 2010

Delta (Paris 9ème)


Comment pourrait-on deviner que derrière la façade, en apparence modeste, de ce commerce se cache un véritable trésor ?

Il suffit de passer le seuil, et vous tomberez nez à nez avec une ancienne salle de cinéma miraculeusement préservée, aujourd'hui occupée par un soldeur en vêtements !


Grâce à la sagacité de notre contributeur Jean-Paul, et avec l'aimable concours du gérant de ce magasin dont nous pouvons saluer la gentillesse, voici un florilège de ce que fut le Delta, un petit cinéma de quartier de 522 places, avec balcon, qui a fermé ses portes le 6 août 1985...

 Au temps du "Delta-Palace"... - Photo libre de droit (domaine public)

Photo © Albert Harlingue / Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/

Ouvert au début des années 20, le Delta a fini sa carrière comme cinéma ethnique, spécialisé dans les films indiens.

Place aux images !











Un grand merci aux repreneurs de ce lieu, qui ont su préserver un peu de la magie et de l'ambiance de l'ancien cinéma, avec ces magnifiques vestiges décoratifs à l'image de ces superbes rosaces !


Un petit clin d'œil pour finir... tout est bon pour optimiser la présentation de la marchandise... pas de place perdue !


Localisation : Paris 9ème - 17 bis, boulevard Rochechouart


9 commentaires:

  1. Patrick Modiano évoque ce cinéma dans son roman, le plus autobiographique de tous, Pedigree - donné à l'Atelier récemment - en ces termes :
    "Un après midi de juin, il faisait très chaud et nous marchions - je ne sais plus pourquoi - boulevard de Rochechouart. Là nous étions entrés, à l'abri du soleil, dans l'obscurité d'une petite salle Le Delta."
    Lu page 77 du guide du Conseil de quartier Trudaine-Rochechouart.

    RépondreSupprimer
  2. Je connais bien l'architecte de ce joyau : Marcel Oudin (1882-1936) qui a oeuvré pour d'autres établissement de cinéma, des hôtels, des magasins et des immeubles tout cela dans un style art déco serein et léger en utilisant magnifiquement le béton (ou ciment)armé.
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Marcel Oudin, mais difficile de parler de joyau tout de même. J'habite au-dessus de l'ancien cinéma La Delta Palace, ma chambre donne sur l'ancienne cabine de projection, qui a en fait bouché la courette originelle. Dans ce quartier populaire, où les badauds venaient s'amuser des attractions foraines installées sur la place et le terre-plein du boulevard, le cinéma a probablement démarré au début du XXe siècle, dans l'arrière-salle du café Le Delta (aujourd'hui Marionnaud). Puis les hommes de biens des propriétaires de l'immeuble 17/17bis/19 bd de Rochechouart (c'est-à-dire la famille Hennessy - de Geoffre de Chabrignac) ont sans doute estimé que cette attraction serait plus rentable dans une salle plus vaste et adaptée, et ont littéralement enchevêtré un cinéma en annexant une partie du grand café Le Delta, en condamnant un appartement (celui du 1er étage droite du 17) pour en faire un étroit balcon et une issue de secours, et en bouchant deux courettes à hauteur du plancher du 1er étage. C'était un cinéma de quartier, sans autre prétention que de faire des entrées, en programmant des films "populaires", c'est à dire des succès et pas mal de navets. On peut l'apercevoir, ainsi que de nombreux plans nocturnes du quartier, dans le film "Neige" de Juliet Berto et Jean-Henri Roger.
      Merci pour la carte postale de l'immeuble, auquel je suis très attaché !

      Supprimer
  3. Désolé mais je suis porteur de mauvaises nouvelles.
    Ayant récemment vu des travaux dans ce magasin, je m'y suis arrêté cette semaine. Un plafond a été installé, qui masque complètement le balcon et tout ce beau volume. On ne voit plus que le départ de l'escalier avec sa rampe...

    RépondreSupprimer
  4. Quel dommage... heureusement que tu as immortalisé par tes photos tout ces beaux décors !

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement, j'y suis passé jeudi : tout est dissimulé sous un faux-plafond, sans doute pour faire des économies de chauffage ou pour séparer le magasin de la réserve. Gageons que rien n'a été détruit...

    J'en profite par ailleurs pour dire que les vigiles du magasin Kata (ex-Barbès Palace) sont toujours aussi agressifs et hargneux. Impossible d'y faire ne serait-ce qu'une photo...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, s'il vous plaît possédez-vous l'original de la carte postale que vous montrez? Je m'intéresse au magasin qui se trouvait à l'angle (au 17) entre 1920 et 1930. Si vous pouviez m'envoyer un scan avec super grande résolution, je serais aux anges... mon email: junk.box[at]free.fr

    Antoine

    RépondreSupprimer
  7. Non, désolé, je ne possède pas cette carte...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...