lundi 28 janvier 2013

Lido (Saint-Maur-des-Fossés - 94)

Capture d'écran © Google Maps

Au début de l'année 1908, le cinématographe "Pathé" investit le théâtre municipal d"Adamville, un des anciens villages constituant la commune de Saint-Maur-des-Fossés (94).

Photo libre de droit (domaine public)

La salle peut accueillir 600 spectateurs, et comporte un orchestre et un balcon.

A la faveur des changements d'exploitants, le "Cinéma Pathé" devient le "Lutetior", puis le "Lido" comme en attestent les cartes postales ci-dessous...

Au temps du "Lutetior"... - Photo libre de droit (domaine public)

Au temps du "Lutetior"... - Photo libre de droit (domaine public)

Le "Lido" vers la fin des années 50... - Droits Réservés

 Le "Lido" connaît une longévité assez exceptionnelle, puisque 105 ans après son ouverture il est toujours en activité !

Ce cinéma municipal propose une programmation éclectique, allant des films "grand public" aux films d'art et essai en version originale, sans oublier les séances pour le jeune public.

Localisation : Saint-Maur-des-Fossés (94) - Place Jacques-Tati / 70, avenue de la République

mercredi 23 janvier 2013

Club Vidéo Gay (Nice - 06)

Capture d'écran © Google Maps

Aujourd'hui occupé par un théâtre, ce bâtiment abritait l'ancien cinéma "Rex" qui avait ouvert ses portes en 1934.

Il proposait dès l'origine des films en seconde exclusivité, permettant ainsi une poursuite de la carrière de films diffusés plus tôt dans des établissements prestigieux de la ville, comme la salle toute proche de l'Escurial.

L'établissement, qui pouvait accueillir 450 spectateurs, se tourne au cours des années 70 vers le cinéma pornographique.

Evoluant au fil des ans vers une programmation "homos", il en devient un haut-lieu de cette communauté et change tout naturellement de nom en 1979 : l'ancien cinéma "Rex" est rebaptisé "Club Vidéo Gay", jusqu'à sa fermeture définitive à la fin des années 80.

En décembre 1994, il devient le "Théâtre de la Cité", un établissement très dynamique de la vie culturelle niçoise.

Localisation : Nice (06) - 3, rue Paganini

 

dimanche 20 janvier 2013

Ambigu (Paris 10ème)

Le "Nouveau Cinématographe" à l'affiche du théâtre... - Photo libre de droit (domaine public)

Cet établissement ne constitue pas un cinéma à proprement parler, puisqu'il s'agit d'un théâtre, le "Théâtre de l'Ambigu" édifié en 1828.

Comme beaucoup d'autres théâtres, music-halls, café-concerts ou cirques de l'époque, ce lieu a accueilli des représentations cinématographiques dès l'année 1906, en compléments des spectacles et pièces de théâtre.

De 1938 jusqu'à la seconde guerre mondiale, l'établissement se consacre entièrement au cinéma sous le nom d'"Ambigu".

Les spectacles vivants reprennent ensuite leur droit, jusqu'à la fermeture définitive en 1966, suivie hélas de la démolition de ce bâtiment historique...

De nos jours, un immeuble de bureaux sans âme s'élève en lieu et place de l'ancien théâtre.

 Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Paris 10ème - 2 ter, boulevard Saint-Martin

dimanche 13 janvier 2013

Triomph-Cinéma (Lagny-sur-Marne - 77)


Le premier cinéma construit à Lagny-sur-Marne (77) fut le "Casino", dont l'inauguration remonte au 24 décembre 1913.

La salle comportait 600 places, ainsi qu'une scène permettant également d'accueillir des spectacles et des représentations théâtrales.

Le cinéma deviendra par la suite le "Triomph-Cinéma", comme en atteste le courrier à en-tête ci-dessous.


L'établissement fermera définitivement ses portes en 1951.

Après avoir été occupé quelques années par un magasin de meubles, l'ancien cinéma a aujourd'hui totalement disparu, remplacé par un programme immobilier.

 Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Lagny-sur-Marne (77) - 14, rue Saint-Denis

Merci à Bernard pour la transmission de ces documents et informations !


lundi 7 janvier 2013

Eden (Bourg-en-Bresse - 01)

Capture d'écran © Google Maps

Le cinéma "Eden" de Bourg-en-Bresse (01) a ouvert ses portes en juillet 1914, à la veille de la première guerre mondiale.

Construit par la société Monopole-Pathé, l'établissement disposait d'une grande salle de 1060 places et d'une scène de 12 mètres par 5.

Outre les représentations cinématographiques, les spectacles de music-hall étaient également au programme.

Sur les deux anciennes cartes postales qui suivent, le cinéma est visible sur la partie droite.

Photo libre de droit (domaine public)

Photo libre de droit (domaine public)

Zoomons sur l'Eden...

On note sur la seconde vue, plus récente, la présence d'une marquise ayant supplanté les quatre lettres "EDEN" de la toiture...



 Voici une autre vue de l'Eden...

Photo libre de droit (domaine public)

Après avoir été transformé en complexe de 5 salles dans les années 80, la carrière de ce cinéma de quartier s'achèvera en mars 2008, à la suite de l'ouverture d'un multiplexe dans le centre-ville.

 Fermeture définitive... - Capture d'écran © Google Maps

Plus aucune trace de ce vénérable établissement ne subsiste, celui-ci ayant entièrement été rasé au printemps 2012 dans le cadre d'une opération immobilière.

Localisation : Bourg-en-Bresse (01) - 43, avenue Alsace-Lorraine

 

jeudi 3 janvier 2013

Palais des Fêtes (Paris 3ème)

Photo libre de droit (domaine public)

Le "Palais des Fêtes" était un vaste établissement inauguré en 1910.

Situé dans une cour intérieure, il comportait à l'origine une grande salle de 1000 places qui faisait office à la fois de café-concert et de salle de cinéma.

Deux ans après son ouverture, il se consacre totalement et définitivement au cinéma.

En 1915, une seconde salle de 1050 places est construite au-dessus de la salle existante, et le "Palais des Fêtes" devient de fait le premier complexe de Paris !

 L'entrée du cinéma en 1936, sur le côté gauche de la rue aux Ours -  Photo © Edouard Desprez / DHAAP / Roger-Viollet / http://www.parisenimages.fr/

L'entrée de l'établissement se situait au 8 rue aux Ours, alors que la sortie se faisait au 199 rue Saint-Martin, avec une façade plus imposante que l'entrée...

Vue aérienne du volume de l'ancien cinéma - Capture d'écran © Google Maps

Le "Palais des Fêtes", dont la capacité totale est portée à 3000 fauteuils après travaux de réaménagement, continuera sa carrière jusqu'au 3 janvier 1961, date de sa fermeture définitive.

L'ancienne entrée du cinéma, rue aux Ours - Capture d'écran © Google Maps

Le lieu est aujourd'hui transformé et accueille diverses activités : salles de réception et de congrès "'Espace Saint-Martin", salle de gymnastique, librairie ésotérique.

L'ancienne sortie du cinéma, rue Saint-Martin - Capture d'écran © Google Maps

Localisation : Paris 3ème - 8, rue aux Ours et 199, rue Saint-Martin


 Je profite de ce premier message de l'année pour souhaiter à mes fidèles lecteurs et contributeurs une excellente année 2013 !

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...