mardi 15 mars 2011

UGC Lyon Bastille (Paris 12ème)


Ce complexe de 7 salles, spécialisé dans les films grand public en version française, possède une histoire très ancienne.

C'est en novembre 1919 qu'ouvre à deux pas de la Gare de Lyon un grand établissement de près de 1500 places avec balcon, dénommé "Lyon-Palace".

En 1929, le cinéma intègre le circuit Pathé et devient le "Lyon-Pathé".

En 1955, à la faveur d'un changement de propriétaire et d'une rénovation, le cinéma est rebaptisé le "Liberté", comme en témoigne la photographie ci-après, publiée avec l'aimable autorisation de Monsieur Maurice Bonnel, qui a photographié de nombreuses façades de cinémas parisiens au cours des années 1950-1960, et que je remercie tout particulièrement.
 
 Le "Liberté" en 1963, avec au programme... "la Grande Evasion" ! - © Bonnel Photo

En 1971, la grande salle unique est divisée en deux, et donne naissance à la salle "Liberté-Studio" (700 places) et à la salle "Liberté-Club" (300 places).

Le massacre ne s'arrête hélas pas là, puisqu'à la fin de l'année 1976 les deux salles sont à nouveau divisées en deux pour donner naissance à un complexe de 4 salles qui conserve pour peu de temps le nom de "Liberté" avant de passer sous la bannière de l'Union Générale Cinématographique l'année d'après, devenant "UGC Gare-de-Lyon".

A la fin 1982, une cinquième salle est créée, suivie par une sixième en 1986 puis une septième, minuscule et en sous-sol, en 1987, après que le cinéma ait été rebaptisé de son nom actuel "UGC Lyon Bastille" en 1986, pour profiter de l'engouement du quartier voisin "Bastille", devenu très "tendance"...

Le cinéma en 1994 avant rénovation

Devenu vétuste par manque d'entretien et d'intérêt de la part de son propriétaire, le cinéma semblait péricliter irrémédiablement...

Fort heureusement, une profonde rénovation a été entreprise dans la seconde moitié des années 90, qui a permis de ré-ouvrir un complexe flambant neuf, en récupérant même au passage le volume de l'ancien hall qui avait été cédé à un magasin de meubles !

Localisation : Paris 12ème - 12, rue de Lyon

 

1 commentaire:

  1. Bonjour Philippe,

    Deux petits informations complémentaires d'après mes notes :
    - le cinéma se serait également appelé "Lyon-Bastille" (mais ni date ni source)
    - en décembre 1922, le cinéma s'appelle simplement "Lyon" dans La Semaine de Paris (consultable sur le site de la BNF) mais probablement parce qu'à l'époque le terme "Palace" était implicite !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...