dimanche 22 mai 2011

Ciné-Nord (Paris 10ème)


Créé en 1939 face à la Gare du Nord, le Ciné-Nord était un cinéma proposant des films populaires en version française.

La salle comportait 300 places.

Vers le milieu des années 70, le Ciné-Nord n'échappe pas à la vague pornographique qui submerge les salles du 10ème arrondissement...

A cette occasion, la salle est divisée en deux (114 et 176 fauteuils).

De nos jours, l'établissement subsiste, mais peut-on encore parler de cinéma ?

 Ambiance crépusculaire en 1996... à cette époque existait encore la belle enseigne "Ciné Nord" en relief !

Certes, le nom a été conservé, et la façade annonce encore la présence d'une salle de "cinéma permanent", le reste de l'établissement ayant été transformé en sex-shop et cabines de projections individuelles...

Cet établissement a la particularité de présenter deux façades, puisqu'une deuxième entrée existe sur le boulevard Magenta.

 La seconde entrée située sur le Boulevard Magenta


Mise à jour du 10 janvier 2016 : après sa fermeture et sa vente en octobre 2013,  un théâtre de deux salles, le "Théâtre de la Boussole", a avantageusement remplacé l'ancien cinéma après quelques mois de travaux.
Il a ouvert ses portes le 14 février 2014.

 


 Localisation : Paris 10ème - 29, rue de Dunkerque et 126, boulevard Magenta

  

6 commentaires:

  1. Petite anecdote :

    Si mes souvenirs sont exacts , je me souviens être allé voir Fanfan la tulipe en 1966 dans cette salle que je fréquentais occasionnellement dans le milieu des années 60 , sans être vraiment conscient des spectateurs qui "fréquentaient" ce cinéma !

    Au départ , je devais aller voir La grande vadrouille au Pathé Orléans où le prix de la place indiqué dans l'officiel des spectacles était de 6 francs ; arrivé à la dite salle , les places étaient affichées à 10 francs , somme bien trop élevée par rapport à mon argent de poche d'adolescent !

    Je me suis donc rabattu sur cette salle proche de la gare du Nord ( j'habitais la banlieue Nord à cette époque ) où le prix pratiqué était aux environs de 2 francs !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Voila, c'est fini (comme aurait chanté Jean-Louis Aubert dans la chanson au titre éponyme). Définitivement pour le Ciné-Nord 29 rue de Dunkerque Paris 10ème, depuis septembre 2013. Aucun avis de la part du propriétaire signalant cette fermeture définitive. C'est en 1939 que ce cinéma mono-écran de 300 fauteuils, ouvrit ses portes avec Balcon au rez-de-chaussée et orchestre accessible par escalier au sous-sol. Cinéma de gare (au même titre que le Cinévog Saint-Lazare, actuel 5 Caumartin, depuis le 10/09/1997 au 101 rue Saint-Lazare), il a été cinéma de gare, il est resté jusqu'au bout. Il a joué les films dont le public a entendu parler pendant plusieurs décennies, jusqu'en 1975 : année ou il se divise en 2 salles de 176 fauteuils (ex-orchestre) et 114 fauteuils (ex-balcon) et devient cinéma porno. Il continue à passer du x en 35mm, jusqu'en 1986. Après quelques temps de fermeture, il change de propriétaire et continue toujours de jouer du x mais en vidéo sur écran géant (formule 3 films par salle). Au début des années 1990 un autre propriétaire rachète les locaux, mais il ne reste plus qu'une salle vidéo-ciné, l'autre ayant été transformée en sex-shop, formule qui durera jusqu'à la fin (septembre 2013). Mais ce cinéma n'était pas seul : en effet 6 boulevard de Denain ouvre (entre 1935 et 1939) le Nord Actua à 50 mètres du Ciné-Nord. Cinéma d'actualités en première instance, fin des années 50, il devient un cinéma d'exclusivité en première vision. En 1976 les cinémas d'actualités (tels Cinéac, Cinéphone) ferment leurs portes ou deviennent des cinémas pornos (exemple : le Cinéac Rivoli deviendra en 1976 le Royal Rivoli sis 78 rue de Rivoli Paris 4ème). Cinéma devenu porno de 1976 à 1981 fermeture définitive. En 1976 le Ciné-Nord rachète le Nord-Actua, le coupe en salles de 110 et 95 fauteuils et devient les Nord-Cinémas, bien sûr pornos 35mm jusqu'en 1985, année de sa fermeture définitive. Depuis c'est devenu un supermarché G20, seul témoin de son passé : la marquise. Le Ciné-Nord lui, depuis fin 2013 est devenu théâtre de la boussole, 280 fauteuils.

    RépondreSupprimer
  4. Dommage que le précédent commentaire du 19 juillet 2014 ne soit pas signé ! Merci au moins d'avoir consigné cette mémoire par écrit.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Vous pouvez apercevoir l'enseigne de ce cinéma sur la gauche de cette photographie prise en 1967.

    http://www.oldparis.org/photo-ancienne-paris.php?photo=15285

    Votre page m'a d'ailleurs permis de localiser précisément la photo.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce lien fort intéressant !
      Cordialement.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...